Pour renforcer son expertise en communication

L’agence Amalgame intègre le réseau Mediapilote

«Ce n’est pas simple d’abandonner sa marque», concède Laurent Sauval, fondateur de l’agence Amalgame et désormais directeur régional Hauts-de-France de Mediapilote. «Mais Mediapilote propose un modèle économique unique en France qui fonctionne puisqu’il réalise 25% de croissance par an depuis dix ans». Ou comment renforcer son expertise et la proximité avec les acteurs économiques tout en gardant les talents sur le territoire.

"l’objectif est d’intégrer au réseau entre 10 et 15 agences dans les Hauts-de-France d’ici 5 ans".

Laurent Sauval ouvre l’agence de communication Amalgame en 1994, sur la commune de Caëstre, au cœur de la Flandre-Intérieure. Au fil des années, l’agence se fait une place sur un marché très concurrentiel et concentré sur la métropole lilloise. Il y a trois ans, l’entrepreneur rencontre Pierre Rochouane, fondateur et président du directoire du groupe Mediapilote, qui lui présente sa vision du métier, innovante et ambitieuse.

Se regrouper pour relever les défis

Créé en 2010 sur l’ouest de la France, le réseau Mediapilote compte aujourd’hui 30 associés pour 140 collaborateurs et 12 millions d’euros de chiffre d’affaires. Il prône un modèle de développement économique basé sur le collaboratif (les membres du réseau sont associés et actionnaires de la holding) et des expertises dans le conseil stratégique, la conception et création, la production de contenu et la gestion de projet, la proximité avec ses clients. Se regrouper pour relever les défis du marché autour d’une direction d’entreprise partagée, l’intelligence collective ou encore l’agilité, tel est le modèle Mediapilote. «En France, le marché de la communication pèse 46,2 milliards d’euros, soit 2,1% du PIB, et représente 700 000 emplois directs et indirects. C’est un moteur de croissance de l’économie, analyse Pierre Rochouane. Le marché est dominé par de grands groupes, qui proposent des tarifs souvent inaccessibles pour les PME, avec autour de nombreuses agences indépendantes. Notre stratégie est de tisser des liens entre ces petites agences afin d’y intégrer de nouvelles expertises propices à accélérer leur développement et offrir aux PME des solutions de communication plus accessibles. Nous renforçons ainsi la proximité avec les entreprises locales tout en préservant les emplois locaux. Nos agences comptent entre 3 et 12 salariés, et interviennent sur des projets stratégiques pour de grandes marques… C’est le début, il y a tout à faire !» Vous l’aurez compris, l’humain est l’un des piliers de la stratégie de Pierre Rochouane et de son approche «drôlement sérieuse» du monde de la communication.

« L’objectif est d’intégrer au réseau entre 10 et 15 agences dans les Hauts-de-France d’ici cinq ans »

10 à 15 agences régionales d’ici cinq ans

Aujourd’hui, les Hauts-de-France sont au centre du déploiement de la stratégie du groupe. Et Amalgame est la première agence régionale à intégrer le réseau Mediapilote afin de répondre aux exigences d’évolution vers les nouveaux métiers de la communication. «Ce n’est pas simple d’abandonner sa marque, mais Mediapilote propose un modèle unique en France qui fonctionne puisqu’il réalise 25% de croissance par an depuis dix ans, avec des agences agiles de proximité qui ont une réelle connaissance du territoire qu’elles incarnent», explique Laurent Sauval, qui a laissé les commandes de l’agence de Caëstre (7 salariés) à Claire Coquatrix, jusqu’alors directrice de clientèle d’Amalgame, pour prendre en charge le développement du réseau en région. «Nous avons ciblé des villes comme Valenciennes ou Boulogne-sur-Mer, l’objectif étant d’intégrer au réseau entre 10 et 15 agences dans les Hauts-de-France d’ici cinq ans, que ce soit pour leur apporter une solidité face aux difficultés de développement, ou dans le cadre d’un accompagnement à la création ou dans un projet de transmission.» Et de poursuivre : «En s’appuyant sur un modèle collaboratif, sur le partage de la richesse, et en proposant de la compétence de proximité, nous allons à l’encontre des grands groupes. 90% des agences sont installées sur la métropole lilloise ! Les agences Mediapilote connaissent les entreprises de leur territoire, leurs besoins et leurs spécificités. Ce maillage territorial permet également de garder les compétences en local, aux talents de retrouver leurs racines et de s’exprimer sur leur territoire. S’il était difficile de s’échapper de la métropole lilloise, cela a tendance à s’inverser et la marque Mediapilote porte à ce titre des valeurs intéressantes.» Retrouver ses racines, une philosophie entrepreneuriale d’avenir…