« 20 danseurs pour le XXe siècle » à l’Opéra de Lille

Figure de proue d’une danse dite «plasticienne», Boris Charmatz cultive un esprit frondeur et un désir d’aventures. Après avoir dirigé pendant dix ans le Centre chorégraphique de Rennes, il prend ses quartiers dans les Hauts-de-France. En ouverture de sa nouvelle résidence à l’Opéra de Lille, il propose un projet collectif, entre happening et rétrospective, qui […]

© César Vayssié

Figure de proue d’une danse dite «plasticienne», Boris Charmatz cultive un esprit frondeur et un désir d’aventures. Après avoir dirigé pendant dix ans le Centre chorégraphique de Rennes, il prend ses quartiers dans les Hauts-de-France. En ouverture de sa nouvelle résidence à l’Opéra de Lille, il propose un projet collectif, entre happening et rétrospective, qui occupera tous les espaces. Là, des interprètes de toutes générations donneront à voir de grands solos du siècle dernier – célèbres ou oubliés – à l’origine conçus ou interprétés par quelques-uns des danseurs, chorégraphes, artistes modernes ou post-modernes qui ont marqué la danse. D’Isadora Duncan à Pina Bausch, de Serge Lifar à John Travolta, sans oublier un clin d’œil à quelques artistes et chorégraphes qui ont marqué la région, comme Carolyn Carlson, 20 danseurs pour le XXe siècle est un joyeux manifeste, celui d’une histoire du mouvement, conçu comme une libre déambulation.

© Juan García Rosell

Représentations le 14 mars entre 18h et 21h et le 15 mars entre 16h et 19h à l’Opéra de Lille. Renseignements et réservations au 03 62 21 21 21 ou sur www.opera-lille.fr