De l’autre côté de la Manche

Primark ferme tous ses magasins britanniques Primark, l’entreprise irlandaise spécialisée dans la commercialisation du prêt-à-porter à petit prix, vient d’annoncer la fermeture de tous ses magasins britanniques jusqu’à nouvel ordre. L’enseigne, qui dispose de 198 points de vente au Royaume-Uni, a annulé toutes les nouvelles commandes des fournisseurs. Cette décision a été prise afin protéger […]

© pxl.store

Primark ferme tous ses magasins britanniques

Primark, l’entreprise irlandaise spécialisée dans la commercialisation du prêt-à-porter à petit prix, vient d’annoncer la fermeture de tous ses magasins britanniques jusqu’à nouvel ordre. L’enseigne, qui dispose de 198 points de vente au Royaume-Uni, a annulé toutes les nouvelles commandes des fournisseurs. Cette décision a été prise afin protéger ses salariés des risques sanitaires liés à la propagation du virus Covid-19. Sont concernés par ces fermetures environ 37 000 salariés. Ses derniers recevront l’intégralité de leur salaire pendant 14 jours. Primark enregistrera une perte de 650 millions de livres sterling de ventes nettes par mois.

John Lewis annonce la fermeture temporaire de 50 magasins au Royaume-Uni

Suite à la pandémie du Coronavirus, John Lewis, l’enseigne britannique qui commercialise tout type de produits, a fermé temporairement ses 50 points de vente implantés au Royaume-Uni. C’est la première fois que l’enseigne baisse le rideau en 155 ans d’histoire. Une décision prise après la forte baisse de la fréquentation de ses magasins en raison de la propagation du Coronavirus. Par ailleurs, John Lewis compte réduire son investissement de 500 millions de livres sterling, prévu pour cette année, mais aussi ses commandes auprès des fournisseurs. Les halles alimentaires des magasins John Lewis et le site Internet de l’enseigne continueront de fonctionner normalement.

Harrods ferme ses portes à Londres 

Dans le cadre des mesures prises pour limiter la propagation du coronavirus, Harrods, le plus grand magasin britannique de luxe, a fermé ses portes le 20 mars dernier. Située dans le quartier de Knightsbridge à Londres, la célèbre boutique a pris cette décision afin de répondre aux instructions du gouvernement britannique visant à éviter tout contact social. Néanmoins, l’enseigne continuera d’exploiter sa boutique en ligne. Malgré cette fermeture temporaire, les 5 000 employés conserveront leur emploi. À l’instar de Harrods, Selfridges a opté pour la fermeture de la totalité de ses points de vente implantés au Royaume-Uni.

Royaume-Uni : Total investit dans un projet d’éolien offshore flottant

Total, entreprise pétrolière et gazière française présente sur tous les continents, vient de conclure un accord avec Simply Blue Energy, le développeur britannique des projets de l’économie bleue, pour l’acquisition de 80% du projet pionner éolien flottant « Erebus ». Ce contrat s’inscrit dans le cadre de sa stratégie pour le développement des énergies renouvelables. Le projet, situé en mer Celtique au pays de Galles, sera doté d’une capacité de 96 mégawatts. Il sera implanté dans une zone avec une profondeur d’eau de 70 mètres. Par ailleurs, Total compte investir environ 2 milliards de dollars par an pour développer davantage ses activités de production d’énergie bas carbone.

Ineos va construire une usine de gel hydroalcoolique

Ineos, le géant chimique britannique, a annoncé, le 24 mars dernier, qu’il construira une usine de production de gel hydroalcoolique dans un délai de dix jours. L’entreprise du milliardaire britannique Jim Ratcliff veut faire face à la pénurie des désinfectants pour mains causée par la pandémie du Covid-19. La nouvelle usine s’installera au niveau d’un site Ineos existant implanté sur la commune de Newton Aycliffe, en Angleterre, et assurera la production d’un million de bouteilles mensuellement. Ineos fournira gratuitement les hôpitaux et approvisionnera les supermarchés, les pharmacies, les écoles et les entreprises.