Les acteurs économiques et institutionnels régionaux se sont mis en ordre de marche pour soutenir l’activité économique, dans le respect des règles sanitaires. Qu’il s’agisse de répondre aux inquiètudes des chefs d’entreprise, ou de les soutenir dans leur plan de continuité, de nombreux acteurs ont uni leurs forces.

L’Etat, le Conseil régional, les chambres consulaires et les organisations patronales des Hauts-de-France viennent d’éditer ensemble, un document unique répertoriant l’ensemble des aides pouvant être apportées pour aider les entreprises à surmonter cette crise d’importante ampleur. Que ce soit pour bénéficier des reports de charges sociales et fiscales, pour être soutenues dans le maintien de leur activité, pour recevoir plus rapidement les sommes qui leur sont dues ou pour être accompagnées dans le refinancement bancaire, il existe des interlocuteurs privilégiés dont les coordonnées sont réunies dans un document unique, téléchargeable sur le site hautsdefrance.cci.fr/covid19. Une cellule d’information aux entreprises, qui sera l’équivalent pour le tissu économique, de la cellule d’information au public mise en place par la préfecture, a été créée par les services de l’Etat. Elle est opérationnelle depuis le 23 mars et est animée par des professionnels de l’Etat, de la CCI et de la Région (7 jours sur 7, de 9h à 18h). 80 lignes téléphoniques sont connectées à ce numéro de téléphone unique (03 59 75 01 00) pour répondre aux questions des chefs d’entreprises, leur présenter des solutions et les mettre en contact avec les services adéquats. Enfin, le préfet de région Hauts-de-France a créé un observatoire régional de la continuité économique. Il est chargé de garantir la bonne déclinaison locale, par l’ensemble des services d’Etat et des partenaires, des mesures nationales annoncées par le Gouvernement. Cet observatoire entretiendra également un lien direct avec chaque filière professionnelle, dont les représentants ont d’ores et déjà commencé à être systématiquement contactés. Il coordonnera les actions de chacun afin d’identifier les éventuelles difficultés, pour les traiter dans les meilleurs délais.

Informations sur https://hautsdefrance.cci.fr/actualites/covid-19/

Une cellule dédiée à l’ESS

Avec 11% de l’emploi en région, les structures de l’économie sociale et solidaire (ESS), sont elles aussi touchées par la crise actuelle. Les services rendus par ces structures, essentiels aux personnes les plus vulnérables, le sont aussi pour répondre à l’urgence sociale et au lien des plus fragiles et précaires. Eligibles aux dispositifs d’aide annoncés par le Gouvernement, les structures régionales sont désormais soutenues aussi en région grâce à une cellule de crise dédiée à l’ESS, mise en place par Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, en apportant une vigilance particulière aux associations qui représentent 84% du secteur. Constituée des principaux acteurs de l’Etat (DRJSCS, SIILAB, DIRECCTE, DREAL) et de leurs partenaires (CRESS, LMA, UDES, URSSAF), cette celule prévoit une information centralisée sur la plateforme www.esshdf.org, ainsi qu’un numéro unique pour les structures employeuses de l’ESS (le même que celui cité précédemment).

 

La Médiation du crédit pour accompagner les entreprises

Les équipes de la Banque de France sont elles aussi mobilisées pour accompagner les entreprises et les orienter au mieux. La Médiation du crédit et les correspondants TPE-PME sont joignables dans les 100 départements de France métropolitaine et d’outre-mer (0 810 00 12 10) pour la Médiation du crédit et 0 800 08 32 08 pour les correspondants TPE-PME ou tpmeXX@banque-france.fr (XX = n° du département).