« La Dame aux camélias » à Villeneuve d’Ascq

Avant de devenir la célèbre Traviata de Verdi, La Dame aux camélias a d’abord été un roman et une pièce de théâtre d’Alexandre Dumas fils relatant l’histoire d’amour déchirante d’un jeune homme pour une courtisane atteinte de tuberculose. Un récit qui, dès le XIXe siècle, aborde frontalement les relations entre sexualité et ordre social. S’emparant de ces […]

© Philippe Chancel

Avant de devenir la célèbre Traviata de Verdi, La Dame aux camélias a d’abord été un roman et une pièce de théâtre d’Alexandre Dumas fils relatant l’histoire d’amour déchirante d’un jeune homme pour une courtisane atteinte de tuberculose. Un récit qui, dès le XIXe siècle, aborde frontalement les relations entre sexualité et ordre social. S’emparant de ces thèmes, Arthur Nauzyciel met en scène une adaptation dénuée de pathos mais brûlante de désir, soulignant la place de l’argent dans les rapports d’oppression et de soumission entre les hommes et les femmes ou la façon dont une classe sociale – la bourgeoisie du Second Empire –, a entrecroisé la marchandisation du corps et sa moralisation. S’inspirant de poètes subversifs du XXe siècle comme Genet ou Fassbinder – qui ont osé traiter sans tabou la question de l’intime et de la sexualité dans leur rapport à la société –, le metteur en scène offre une version sensuelle et fiévreuse de l’histoire de Marguerite Gautier et Armand Duval, magnifiquement interprétés ici par Marie-Sophie Ferdane et Hedi Zada.

© Philippe Chancel

Représentations du 18 au 20 mars à la Rose des Vents, boulevard Van Gogh à Villeneuve d’Ascq. Renseignements et réservations au 03 20 61 96 96 ou sur www.larose.fr