Le consortium régional « Let’s grow deeptech » récompensé

Fin septembre 2019, l’ensemble des acteurs de l’innovation, de l’enseignement supérieur et de l’accompagnement des start-up innovantes en Hauts-de-France ont présenté une candidature unique pour répondre à l’appel à projets « Intégration des SATT, incubateurs et accélérateurs ». Ce consortium, baptisé « Let’s grow deeptech » – composé d’Amiens Cluster, EuraTechnologies, HdFID, Université de Lille, Université Picardie Jules Verne, […]

Crédit photo Jarmoluk

Fin septembre 2019, l’ensemble des acteurs de l’innovation, de l’enseignement supérieur et de l’accompagnement des start-up innovantes en Hauts-de-France ont présenté une candidature unique pour répondre à l’appel à projets « Intégration des SATT, incubateurs et accélérateurs ». Ce consortium, baptisé « Let’s grow deeptech » – composé d’Amiens Cluster, EuraTechnologies, HdFID, Université de Lille, Université Picardie Jules Verne, la SATT Nord, l’I-Site ULNE, l’INRIA LNE, le CEA Tech et Transalley –, est l’un des neuf dossiers lauréats au niveau national (sur quarante et un dossiers déposés) et se voit attribuer un financement de 367 000 €. Chaque année, plus de 200 projets innovants de la deeptech (les innovations de rupture) dans des secteurs comme la santé ou le numérique et près de 80 créations d’entreprise sont accompagnés en région. Le consortium régional propose d’accentuer l’émergence de ces entreprises en favorisant l’émergence de start-up par la sensibilisation d’étudiants ou de scientifiques, d’attirer davantage de projets technologiques vers la deeptech et de sourcer les profils rares, tout en renforçant les compétences par des formations. Un hacktathon dédié à la deeptech serait en cours de création.