« Some Hope for the Bastards » de Frédérick Gravel à Dunkerque

Concert chorégraphique à l’énergie hautement corrosive, ce spectacle signé Frédérick Gravel réunit danseurs, musiciens et programmeurs, le tout rythmé par les compositions de Philippe Brault. Imprégné de musique baroque, de new wave, post-punk ou électro, le chorégraphe investit la scène pour brocarder l’apathie et le sentiment d’impuissance d’une collectivité en déroute. Alternant duos aux caractères tranchés et […]

© Stéphane Najman

Concert chorégraphique à l’énergie hautement corrosive, ce spectacle signé Frédérick Gravel réunit danseurs, musiciens et programmeurs, le tout rythmé par les compositions de Philippe Brault. Imprégné de musique baroque, de new wave, post-punk ou électro, le chorégraphe investit la scène pour brocarder l’apathie et le sentiment d’impuissance d’une collectivité en déroute. Alternant duos aux caractères tranchés et puissants mouvements collectifs, le chorégraphe québécois développe un langage gestuel basé sur des corps qui s’obstinent et d’insistantes pulsations. Constamment sur le qui-vive, les danseurs s’ouvrent aux surprises comme aux accidents. Tous faillibles, fougueux et viscéralement engagés. Soit une fête sombre et cathartique qui déjoue la morosité ambiante.

Représentation le 17 mars à 20h au Bateau Feu, place du Général-De-Gaulle à Dunkerque. Renseignements et réservations au 03 28 51 40 40 ou sur www.lebateaufeu.com