Enquête de la CCI Hauts-de-France

L’impact économique du Covid-19 en région

Après une première enquête le 10 mars dernier menée sur l’impact du Covid-19 sur les entreprises, la CCI Hauts-de-France en a lancé une seconde. Entre le 25 et le 29 mars, 22 000 entreprises de la région ont été contactées, et 3 104 dirigeants y ont répondu.

Les commerces de détail sont parmi les plus impactés par la crise du Covid-19. © Philippe Prudhomme

À la fin mars, ce sont 99% des dirigeants qui sont impactés par cette crise sanitaire mondiale, contre 61% lors de la première enquête. 69% des entreprises sont aujourd’hui fermées : 60% d’entre elles ont totalement cessé leur activité, en particulier les Hôtels-cafés-restaurants (HCR, à 85%), les commerces de détail (70%) suivis par les services aux particuliers (68%) et les BTP (67%). En moyenne, le chiffre d’affaires des entreprises a reculé de 44% (-14% lors de la première enquête). Principale difficulté des entreprises : la trésorerie, avec une perte équivalente à 31 jours de chiffre d’affaires. Près d’un dirigeant sur deux indique rencontrer des problèmes à ce niveau, notamment les professionnels des secteurs de l’hôtellerie-restaurant (impactés à 62%), le commerce de détail et les services aux particuliers.

Chômage partiel et télétravail

82% des dirigeants ont eu recours au chômage partiel : quasiment tous les professionnels des HCR, du BTP, 90% de ceux du transport-logistique et 86% pour les professionnels du commerce de détail. 91% des dirigeants ont parallèlement effectué une demande de financement de chômage partiel. Concernant le télétravail, 38% des entreprises l’ont mis en place pour leurs salariés, une organisation du travail surtout présente dans les secteurs de la sphère productive (industrie, commerce interentreprises, services aux entreprises et transport-logistique) : 73% des professionnels des services aux entreprises ont opté pour fonctionnement, suivis à 61% par l’industrie et à 56% par le commerce interentreprise.

Seuls 7% des dirigeants interrogés déclarent qu’ils risquent de devoir licencier : une décision qui dépendra pour 31% d’entre eux de la durée du confinement, 27% ne savent pas s’ils devront licencier et 36% affirment que non. 8% des dirigeants craignent que la crise les oblige à mettre la clé sous la porte, 38% indiquant que la durée du confinement sera déterminante. En ce qui concerne les retards ou cessations de paiement, 45% des dirigeants notent rencontrer des difficultés sur ce point, notamment ceux des secteurs de la sphère productive.

Pour tenir informer les entreprises de la région, la CCI Hauts-de-France a mis en place un dispositif de veille économique dédiée au Covid-19, consultable depuis son site Internet https://hautsdefrance.cci.fr/. Mise à jour en temps réel, elle recense l’actualité régionale et nationale sur les accompagnements et les aides auxquels les entreprises peuvent prétendre pour traverser cette période compliquée.