Innobiochips et GB Biotech co-innovent sur un test de dépistage

La startup d’Eurasanté Innobiochips (1 M€ de CA, 12 salariés) et GD Biotech (spin-off du groupe Gènes Diffusion, 130 M€ de CA, 800 salariés) ont annoncé que CoViDiag, leur projet de développement de dispositifs de dépistage de lutte contre le COVID-19 a été sélectionné et financé dans le cadre de l’appel à projets lancé par l’Agence d’Innovation de Défense de la Direction Générale de l’Armement en avril dernier. « Innobiochips développe et commercialise des solutions de diagnostic in vitro en santé humaine et GD Biotech un test pour le diagnostic du coronavirus porcin » détaille Vianney Souplet, directeur général et co-fondateur d’Innobiochips. Plus qu’un simple test de dépistage, CoViDiag vise à caractériser le statut immunitaire du patient vis-à-vis de plusieurs antigènes du virus SARS-CoV-2, à l’origine du Covid-19. Ce panel d’antigènes a vocation a été élargi dans les prochains mois pour améliorer la définition du profil sérologique du patient et donc, les performances du test. C’est grâce à une technologie brevetée permettant la miniaturisation et la mise en parallèle de tests sérologiques classiques que le développement de ce test est rendu possible, et peut être mis en œuvre dans tous les laboratoires de biologie médicale, avec un format qui permet de tester une centaine d’échantillons en deux heures. De 10 000 tests par jour début juin, Innobiochips prévoit de porter sa capacité de production à 25 000 tests par jour dès juillet.