De l’autre côté de la frontière

Le port d’Anvers accueille le plus grand porte-conteneurs au monde Le plus grand et le plus récent porte-conteneurs au monde est arrivé au port d’Anvers pour décharger et charger des conteneurs au terminal Noordzee du manutentionnaire de conteneurs PSA. HMM Algeciras, un navire coréen provenant de Chine, a été livré par le chantier naval Daewoo […]

© Port d'Anvers

Le port d’Anvers accueille le plus grand porte-conteneurs au monde

Le plus grand et le plus récent porte-conteneurs au monde est arrivé au port d’Anvers pour décharger et charger des conteneurs au terminal Noordzee du manutentionnaire de conteneurs PSA. HMM Algeciras, un navire coréen provenant de Chine, a été livré par le chantier naval Daewoo Shipping & Marine Engineering’s Okpo. Il fait 400 mètres de long, 61 mètres de large et compte 23 membres d’équipage. Selon Jacques Vandermeiren, PDG du port d’Anvers, celui-ci affiche sa capacité à accueillir les plus grands porte-conteneurs. Par sa forte résilience en restant opérationnel à 100% pendant la crise, le port d’Anvers est en effet à même de poursuivre son développement de manière durable. Bae Jae-hoon, PDG de HMM, affirme, pour sa part, que cette première escale dans le port d’Anvers a une forte signification symbolique et servira à assurer un partenariat mutuel entre les deux structures.

Agfa-Gevaert ferme ses deux sites de Pont-à-Marcq et Leeds

Spécialisée dans l’industrie de l’imagerie, Agfa-Gevaert a annoncé son intention de fermer ses usines de production de plaques de Pont-à-Marcq, en France, et Leeds, au Royaume-Uni, d’ici la fin de l’année. Au total, 251 emplois sont menacés. L’enseigne belge fait face à une baisse de demande significative et structurelle à cause du marché extrêmement concurrentiel de l’impression offset. L’arrêt des activités de ces deux sites constitue une étape indispensable pour préserver l’activité du groupe et assurer son avenir. Cette démarche de restructuration permettra à l’entreprise de réajuster ses capacités afin de s’adapter aux conditions du marché et de pourvoir y maintenir sa présence. Un accompagnement pourrait être proposé aux salariés concernés afin de limiter au maximum les conséquences de cette décision. Rappelons que la société flamande a réalisé un chiffre d’affaires de 2,24 milliards d’euros en 2019.

Ikea Belgique recrute pour la saison estivale

Ikea Belgique compte engager environ 1 000 intérimaires et étudiants pour la saison estivale, de juillet à septembre 2020. Cette annonce fait suite à une augmentation exponentielle de la demande de services alternatifs notamment Click & Collect et Express Delivery, en raison de la crise du Coronavirus. Ainsi, 536 intérimaires et 425 étudiants seront recrutés en magasin et au service clientèle. Pour pouvoir gérer les flux de clients, l’enseigne a adopté plusieurs règles sanitaires au sein de ses locaux. Elle a mis en place des parcours fléchés, avec interdiction d’emprunter des raccourcis, ainsi que des marquages au sol pour assurer le respect de la distanciation sociale. Ikea a également mis à la disposition des clients des distributeurs de gel désinfectant et a limité le nombre de visiteurs. Ces mesures de sécurité seront appliquées durant tous les mois d’été.

Neckermann rouvre ses portes et propose une nouvelle offre commerciale

Après trois mois de fermeture, Neckermann a rouvert ses 62 magasins de Belgique. Certains sont accessibles du lundi au samedi sans rendez-vous ; d’autres, plus petits, sont ouverts deux fois par semaine. L’enseigne a redémarré son activité avec une nouvelle offre qui inclut environ 50 000 maisons de vacances et adresses de camping supplémentaires. Elle s’est également associée à Campings.com à travers un partenariat stratégique destiné à la clientèle belge. Celui-ci vise à renforcer la distribution des hébergements de plein air et permettra de booster la reprise. L’agence de voyage mettra en place prochainement la plateforme « Eurêka », qui permettra aux clients de composer leur propre voyage et de faire leur choix parmi de nombreuses destinations à travers le monde.

Le marché de l’immobilier en Belgique va mieux

En Belgique, l’activité de l’immobilier commence à se redresser petit à petit. Selon la Fédération royale des notaires, le secteur a enregistré une diminution de 13% en mars, de 23,9% en avril et de 29,7% en mai. Cependant, une amélioration a été constatée à partir de la mi-mai. Le nombre de transactions a diminué de 33,4% pendant la première moitié du mois de mai, comparativement avec les trois dernières années. Cette baisse s’est établie à 8,3% dans le courant de la deuxième quinzaine du mois, ce qui marque une nette évolution. Du côté des agents immobiliers, ces derniers se montrent plutôt optimistes quant aux perspectives des prochaines semaines.