De l’autre côté de la Manche

Le Royaume-Uni enregistre un rebond des ventes au détail en mai Selon le bureau des statistiques ONS, les ventes au détail au Royaume-Uni ont rebondi de 12% au cours du mois de mai dernier, après une chute record de 18% en avril 2020. Cette hausse est due principalement à l’assouplissement des mesures de confinement mises […]

© Lutz

Le Royaume-Uni enregistre un rebond des ventes au détail en mai

Selon le bureau des statistiques ONS, les ventes au détail au Royaume-Uni ont rebondi de 12% au cours du mois de mai dernier, après une chute record de 18% en avril 2020. Cette hausse est due principalement à l’assouplissement des mesures de confinement mises en place par le gouvernement britannique : réouverture de certains magasins de bricolage et d’équipement pour les jardins et les maisons, mais aussi hausse du volume du carburant. Par ailleurs, la dette du secteur public a dépassé 100% du produit intérieur brut britannique pour la première fois depuis 1963.

Descartes acquiert le britannique Kontainers

Descartes, l’entreprise spécialisée dans le rapprochement des partenaires commerciaux au travers de la fourniture des solutions clood logistique et de la supply chain, vient de racheter Kontainers, l’un des principaux fournisseurs de plateformes d’exécution des frets numériques destinées aux clients. Basée à Newcastle, la structure, fondée en 2014, propose une expérience entièrement numérique, que ce soit pour les devis, les réservations ou le suivi et l’analyse des tableaux de bord. L’opération, dont le montant total s’élève à 12 millions de dollars, permettra à l’acquéreur de renforcer sa position sur le marché britannique. Rappelons que Descartes a racheté, en février dernier, la société britannique PeopleVox.

Jaguar Land Rover supprime 1 100 emplois intermédiaires au Royaume-Uni

Jaguar Land Rover, le constructeur automobile britannique dont le siège est basé à Coventry, vient d’annoncer la suppression de 1 100 emplois intermédiaires au Royaume-Uni, afin de faire aux conséquences économiques causées par la Covid-19. En effet, l’établissement a enregistré une perte avant impôts de 501 millions de livres sterling au cours du premier trimestre 2020, suite à la chute des ventes. Tous ses sites de production situés au Royaume-Uni sont concernés par ces licenciements, qui démarreront fin juillet. Jaguar Land Rover, qui appartient l’indien Tata Motors, regroupe environ 32 000 salariés au Royaume-Uni.

Une levée de fonds de 150 millions de dollars pour Checkout.com

Checkout.com, la fintech britannique proposant des solutions de paiement en ligne, vient de boucler un tour de table de 150 millions de dollars, portant ainsi sa valeur à 5,5 millions de dollars. Celui-ci a été mené par Coatue, un fonds spéculatif qui investit dans les marchés boursiers. Les investisseurs historiques ont également participé à cette opération, dont Insight Partners, Dst Global, Blossom Capital et le fonds souverain singapourien GIC. Cette levée de fonds permettra à l’entreprise de renforcer son bilan, mais aussi de développer de nouvelles solutions. Au cours de cette année, CheckOut a acquis la start-up française ProcessOut et l’entreprise australienne Pin Payments.

Une usine britannique de transformation de viande fermée suite au Coronavirus

Un site de transformation de viande appartenant à Asda, entreprise britannique de grande distribution à prédominance alimentaire, a été fermé suite à l’apparition de plusieurs cas positifs de Covid-19 parmi ses collaborateurs. En effet, l’enseigne a mis en place un programme de test et de traçabilité afin de limiter la propagation du Coronavirus. Par ailleurs, deux usines alimentaires britanniques implantées au pays de Galles ont fermé également leurs portes après la contamination de leurs salariés : l’usine 2 Sisters Food Groupe, basée à Anglesey, et le site de production Rowan Foods, situé à Wrexham.

Travis Perkins annonce la suppression de 2 500 emplois

En raison de la crise sanitaire mondiale,Travis Perkins, entreprise britannique spécialisée dans la distribution de matériaux de construction et de bricolage, vient d’annoncer dans un communiqué de presse la suppression de 2 500 emplois. Ces licenciements, qui concernent des postes administratifs, dans la vente et dans les magasins, représentent 9% des effectifs de l’enseigne. L’entreprise, dont le siège social est basé à Northampton, compte également fermer 165 points de vente, soit 8% du réseau.