De l’autre côté de la Manche

John Lewis : fermeture de huit points de vente au Royaume-Uni Lourdement impactée par la crise sanitaire, John Lewis & Partners, l’entreprise britannique spécialisée dans la vente de tous types de produits, vient d’annoncer la suppression définitive de huit points de vente parmi ses 50 magasins implantés au Royaume-Uni. Sont concernés les grandes boutiques de […]

John Lewis : fermeture de huit points de vente au Royaume-Uni

Lourdement impactée par la crise sanitaire, John Lewis & Partners, l’entreprise britannique spécialisée dans la vente de tous types de produits, vient d’annoncer la suppression définitive de huit points de vente parmi ses 50 magasins implantés au Royaume-Uni. Sont concernés les grandes boutiques de Birmingham et de Watford, les magasins At Home de Croydon, Newbury, Swidon et Tamworth, ainsi que deux sites de voyage situés à l’aéroport d’Heathrow et à la gare Saint-Pancras de Londres. L’entreprise prévoit de supprimer 1 300 emplois suite à ces fermetures. Rappelons que John Lewis vient de nommer Pippa Wicks en qualité de directrice exécutive.

Boots compte supprimer plus de 4 000 emplois au Royaume-Uni

En raison du confinement instauré pour faire face au Coronavirus, Boots UK vient d’annoncer dans un communiqué de presse son intention de supprimer plus de 4 000 emplois au Royaume-Uni, soit environ 7% de ses effectifs. Le plus grand détaillant britannique de produits de santé et de beauté compte également suspendre le rachat de ses actions, mais aussi de fermer 48 magasins Boots Optician. Ces décisions s’inscrivent dans le cadre de son plan de restructuration visant à atténuer l’impact significatif de la pandémie. L’entreprise a enregistré une régression de la demande au niveau de ses activités internationales au cours du trimestre précédent.

Ryanair annonce une réduction temporaire des salaires au Royaume-Uni

Ryanair, la compagnie aérienne à bas prix, vient d’annoncer qu’elle procédera à une baisse temporaire des salaires des stewards et des hôtesses de l’air afin de conserver la totalité du personnel de cabine au Royaume-Uni. L’accord conclu avec le syndicat Unit porte sur des réductions comprises entre 5 et 10%, selon les salaires des employés, au cours des quatre prochaines années. À l’instar de toutes les compagnies aériennes, le transporteur irlandais a rencontré des difficultés financières suite à la pandémie. Les pilotes ont également accepté une baisse du salaire de 20% afin de sauvegarder les emplois. Ceux-ci verront leur salaire rétabli à 100% d’ici quatre ans.

SSP : 5 000 emplois supprimés au Royaume-Uni

SSP, le groupe britannique propriétaire des chaînes de restauration rapide telles que Upper Crust, vient d’annoncer la suppression de 5 000 emplois au Royaume-Uni, soit plus de la moitié de ses effectifs. L’enseigne, qui exploite 580 points de vente britanniques, situés principalement au niveau des gares et des aéroports, a subi de lourdes pertes suite à la réduction du nombre des passagers. En raison de la Covid-19, le groupe a enregistré une chute brutale de ses ventes mondiales en avril et mars derniers. Celles-ci ont affiché un repli de 95% par rapport la même période de l’année précédente. Par ailleurs, SSP prévoit la réouverture d’un cinquième de ses magasins britanniques seulement d’ici l’automne. Rappelons que le groupe, dont le P-DG est Simon Smith, opère dans plus de 30 pays.

Boohoo accusé de travailler avec un sous-traitant « quasi esclavagiste »

Boohoo, l’enseigne britannique spécialisée dans la vente de vêtements en ligne, est accusé d’avoir travaillé avec un fournisseur aux pratiques quasi esclavagistes, mais aussi d’avoir contribué à la propagation du Coronavirus. En effet, un article, publié dans le Sunday Times, a révélé que les ouvriers travaillant au sein de l’usine Jaswal Fashions de Leicester exercent leur métier dans des conditions dangereuses, pour un salaire de 3,5 livres sterling de l’heure, inférieur au salaire minimum britannique qui s’élève à 8,72 livres de l’heure. Pour faire face à cette situation, l’entreprise a nommé une experte du contrôle de qualité pour enquêter sur ce sujet.

Ventilator Challenge UK veut accélérer la production des ventilateurs au Royaume-Uni

Ventilator Challenge UK a utilisé la solution Veeva Vault QMS de Veeva Systhem, le leader des logiciels basés sur le cloud pour l’industrie mondiale des sciences de la vie, afin d’accélérer la production des ventilateurs médicaux au Royaume-Uni. Le consortium britannique des entreprises les plus innovantes opte pour cette solution afin d’assurer la production de plus de 13 000 ventilateurs destinés au National Health Service. Ventilator Challenge UK regroupe au total 33 entreprises telles qu’Airbus et Ford.