Le groupe agroalimentaire Cérélia à Actiparc, près d'Arras

Un investissement de 50 M€

Le groupe agroalimentaire Cérélia a choisi le parc d’activités Actiparc, près d’Arras, pour poursuivre son développement. Le groupe qui fabrique des pâtes à tarte prêtes à cuire, va construire une nouvelle usine et investir près de 50 M€.

La zone d’activités Actiparc est en lien direct avec les autoroutes A1 et A26.

Bernd Homann, directeur général de Cérélia, a annoncé la création de 50 nouveaux emplois dans un nouveau bâtiment de 27 000 m² qui accueillera un second entrepôt en septembre 2021, l’extension des capacités de fabrication et un centre de R&D en mars 2022, puis le siège social en juillet 2022.

À terme, le nouveau site emploiera près de 300 salariés permanents, 250 postes transférés de Liévin, une cinquantaine de recrutements ainsi que des emplois intérimaires. Le bâtiment de 27 000 m² sera implanté sur un terrain de 96 000 m², plus de 50% par rapport à l’existant.

Une accélération stratégique majeure pour le groupe

Avec un chiffre d’affaire 2019 de 459 M€, Cérélia a consolidé sa position de leader sur le marché mondial en croissance des pâtes ménagères prêtes à cuire. La nouvelle implantation s’inscrit dans un investissement exceptionnel de près de 50 M€ sur 3 ans et correspond à une accélération stratégique imaginée dans la logique RSE historique du groupe. «Ce projet phare va transformer notre organisation industrielle afin de lui permettre de relever avec succès deux accélérations majeures : le maintien de notre compétitivité et le développement de nos capacités pour toujours mieux servir nos clients d’une part, la réduction de l’empreinte carbone et l’amélioration de la qualité de vie au travail de nos collaborateurs d’autre part» a annoncé Bernd Homann.

Le nouveau bâtiment permettra une réduction notable de la consommation en énergie grâce notamment à une technologie de froid à la fois plus performante et économe. En plus d’espaces de travail optimisés, le bien-être des collaborateurs sera pris en compte notamment par la consultation des collaborateurs sur des projets tels que la création d’une cantine, d’une crèche ou encore d’une salle de sport. Dans le cadre de la création d’emplois, Cérélia a prévu de travailler avec des partenariats locaux visant à favoriser l’insertion professionnelle des jeunes et des populations éloignées du monde du travail.


Un fleuron de l’industrie agroalimentaire en France

Créé en 1974, Cérélia (anciennement Eurodough) est aujourd’hui un leader international dans la fabrication de pâtes ménagères prêtes à cuire. La société a réalisé son chiffre d’affaire 2019 dans 50 pays en Europe, Amérique du Nord et Asie. Le groupe fournit des marques de distributeurs et commercialise son propre portefeuille de marques nationales, dont Croustipate en France, son premier marché.

En 2020, parmi ses 11 usines de productions en Europe et en Amérique du Nord, 4 sont implantées en France (Liévin, Dôle, Vittel et Hoerdt). L’entreprise emploie près de 1 600 salariés dans le monde, dont 700 en France, 30% étant actionnaires de l’entreprise. Parmi les engagements RSE de Cérélia, on compte le programme «Earth & People», fonds de dotation visant à financer des projets d’intérêt général dans le domaine de la responsabilité sociale portés par les sociétés du groupe, en particulier ses salariés.