Réseau Alliances

26e édition des Trophées de l’économie responsable

Le Réseau Alliances organise la 26e cérémonie des Trophées de l’économie responsable le 13 octobre prochain. La pandémie de la Covid-19 a quelque peu modifié les conditions de l’événement. Pour la première fois, la soirée sera étroitement liée au World Forum for a Responsible Economy.

Les lauréats de l'édition 2019.

L’économie responsable ne prend pas de pause pendant la crise. La 26e édition des Trophées de l’économie responsable aura bien lieu. Organisé chaque année par le Réseau Alliances, l’événement vise à valoriser les entreprises de la région ayant à cœur de suivre une démarche globale de RSE (responsabilité sociétale des entreprises).

Depuis 1994, plus de 260 lauréats ont été récompensés. «Pas seulement des grands groupes, mais aussi des associations et des entreprises de moins de trois ans», précise Charlotte Coupigny, chargée de projet Trophées de l’économie responsable.

Cette année, les Trophées ont attiré 38 candidats. La condition pour déposer son dossier de candidature est de répondre favorablement aux sept piliers de l’ISO 26 000, normes relatives à la responsabilité sociétale d’une entreprise (voir encadré).

Cérémonie décalée

A l’issue de la phase de candidature, le Réseau Alliances a présélectionné 17 candidats susceptibles d’être lauréats. Verdict le 13 octobre prochain, à la soirée d’ouverture du World Forum for a Responsible Economy.

«C’est la première fois que la cérémonie des Trophées a lieu pendant le World Forum, indique Charlotte Coupigny. D’habitude, nous organisons une soirée tout à fait indépendante, en juillet.» Mais cette année, le réseau a dû s’adapter à la pandémie de la Covid-19 et reporter l’événement. Un mal pour un bien : «L’intégrer au World Forum for a Responsible Economy est une bonne chose, cela donne de la visibilité aux trophées et aux lauréats. Mais il est vrai que nous avons été coupé dans notre élan», déplore la chargée de projet. Car, en temps normal, une période de coaching est censée préparer les présélectionnés à une soutenance face à un jury. «Ces ateliers ont bien été assurés, mais pas les soutenances, qui devaient se passer le 4 avril.» A la place, le jury, composé d’une trentaine d’acteurs économiques de la région, ont évalué les dossiers sur papier.

Place au numérique

Covid oblige, la cérémonie est prévue physiquement, mais il sera aussi possible de la suivre en digital. Le numérique prend alors une dimension tout particulière cette année car un trophée supplémentaire sera attribué au futur lauréat dont la présentation vidéo aura récolté le plus de « like » sur les réseaux sociaux. «En plus de la reconnaissance, les Trophées donnent aux candidats l’accès à de nouveaux moyens de communication, explique Charlotte Coupigny. Nous leur faisons un book de présentation de leur démarche, ainsi qu’une vidéo qu’il est possible de visionner sur Internet.» Un coup de pouce dans l’air du temps…


Les 17 candidats 2020

– Supermarché Match, La Madeleine
– Flunch, Villeneuve-d’Ascq
– Tape à l’Oeil, Wasquehal
– Wepa France, Bousbecque
– Dutoit, Bohain-en-Vermandois
– Urbanéo, Libercourt
– 2R aventure , Bondues
– Opalean, Lille
– APF, Villeneuve-d’Ascq
– AlterEos, Tourcoing
– It’s on Us, Rosult
– La Virgule, Péronne en Mélantois
– Le Carré Fantastik, Campagne-les-
Wardrecques
– Les Herbes Folles, Wormhout
– Sublimeurs, Lille
– Mes Voisins Producteurs, Lille
– Sloli, Roubaix


Le Réseau Alliances, quésaco ?

Le Réseau Alliances a été créé en 1993 pour réunir les acteurs économiques des Hauts-de-France ayant la volonté d’améliorer leur impact social et environnement. Aujourd’hui, l’association regroupe 350 membres et accompagne plus de 500 entreprises dans leur transition vers la RSE.


Les sept piliers de l’ISO 26 000

  • La gouvernance de l’organisation
  • Les droits de l’homme
  • Les relations et conditions de travail
  • L’environnement
  • Les bonnes pratiques des affaires
  • Les questions relatives aux consommateurs
  • L’engagement sociétal