Installation du premier comité local de cohésion territoriale

Louis Le Franc, préfet du Pas-de-Calais, vient d’installer le comité local de cohésion territoriale en présence d’Yves Le Breton, directeur général de l’Agence nationale de la cohésion des territoires. Il s’agit du premier comité installé en région Hauts-de-France. Créée depuis le 1er janvier, l’ANCT (Agence nationale de la cohésion des territoires) est issue de la […]

Louis Le Franc, préfet du Pas-de-Calais, (à gauche) en compagnie d’Yves Le Breton, directeur général de l’ANCT (Agence nationale de la cohésion des territoires).

Louis Le Franc, préfet du Pas-de-Calais, vient d’installer le comité local de cohésion territoriale en présence d’Yves Le Breton, directeur général de l’Agence nationale de la cohésion des territoires. Il s’agit du premier comité installé en région Hauts-de-France.

Créée depuis le 1er janvier, l’ANCT (Agence nationale de la cohésion des territoires) est issue de la fusion du CGET (Commissariat général à l’égalité des territoires), de l’Établissement public national d’aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux (EPARECA) et de l’Agence du numérique. Elle marque une transformation profonde de l’action de l’État : un accompagnement sur mesure des collectivités territoriales afin de faire émerger les projets les plus complexes grâce à un appui en ingénierie territoriale renforcée.

À cette occasion, en présence de parlementaires et des 19 présidents d’EPCI du département, trois projets nécessitant un accompagnement spécifique ont été présentés par les élus concernés: la requalification du quartier de la gare à Bapaume, une expérimentation sur deux biens situés rue de la Gare à Lens afin de renforcer l’attractivité du logement en cœur de ville, et le développement de la mobilité dans le cadre du plan climat énergie territorial (PCAET) à l’échelle du Pays de Lumbres. Outre les services de l’État, le comité local de cohésion territoriale réunit les opérateurs qui viendront en appui aux collectivités territoriales (CEREMA, ANRU, ADEME, EPF, CDC, ANAH, Agence de l’eau), mais également de représentants des collectivités territoriales (Région Hauts-de-France, Département du Pas-de-Calais, AMF 62, Association des maires ruraux, représentants des intercommunalités).

Le comité se réunira deux fois par an afin de faire le bilan des actions et modalités d’accompagnement décidées par ce comité, afin que les projets des collectivités territoriales bénéficient de solutions sur mesure. Aussi, afin qu’un suivi régulier et au plus près des territoires soit mis en œuvre, le préfet a nommé Franck Boulanjon, secrétaire général adjoint de la préfecture, délégué territorial adjoint.