Remise en navigation du canal de Condé–Pommerœul prévue dans deux ans

Suite à des phénomènes d’envasement rapide entre l’écluse d’Hensies et le Grand Large de Fresnes, le canal Condé-Pommerœul avait été fermé à la navigation en 1992. Une opération de remise en navigation de ce canal avait été engagée depuis 2016, pour 63 M€ de travaux. L’objectif était alors de permettre sa réouverture au gabarit de […]

(crédit VNF/P.Houze)

Suite à des phénomènes d’envasement rapide entre l’écluse d’Hensies et le Grand Large de Fresnes, le canal Condé-Pommerœul avait été fermé à la navigation en 1992. Une opération de remise en navigation de ce canal avait été engagée depuis 2016, pour 63 M€ de travaux. L’objectif était alors de permettre sa réouverture au gabarit de 3 000 tonnes (l’équivalent de 150 camions évités sur la route). Avant la fin du mois de septembre, le dragage des sédiments va démarrer progressivement, d’abord par le Grand Large de Fresnes, avant de s’étendre au désenvasement des 6 kilomètres du canal pour remonter jusqu’à Hensies, en Belgique. Ces travaux vont se poursuivre jusqu’à la remise en navigation du canal, prévue fin 2022. Parallèlement, un travail s’engage avec les maires et les acteurs locaux, pour dessiner ce maillon essentiel du cadre de vie et de l’environnement du territoire. Ces aménagements auront certes un but économique, mais reconstitueront également des milieux propices au développement de la biodiversité locale et joueront le rôle d’espaces refuges pour la faune.