Jeux de société écoconçus

Sloli amuse les graines d’écocitoyens

Deux anciens collègues se sont associés pour porter leur propre projet d’innovation responsable. Le défi de Morgane de Villers et François-Xavier Poulain : sensibiliser les familles au respect de l’environnement par le biais de jeux de société écoconçus.

Morgane de Villers et François-Xavier Poulain, fondateurs de Sloli.

La marque Sloli n’a qu’un an, et son dossier a pourtant déjà été pré-sélectionné par le Réseau Alliances pour recevoir le trophée de l’Economie responsable.

Morgane de Villers et François-Xavier Poulain, deux anciens collègues dans le domaine de l’innovation responsable, se sont associés pour créer leur propre gamme de jeux éducatifs. «Nous conseillions des porteurs de projet, mais cette fois, nous avions envie de développer nos propres idées, se souvient la cofondatrice. Nous partagions tous deux un intérêt pour les questions environnementales, et François-Xavier Poulain est auteur jeunesse, ce qui facilite la conception pédagogique de nos produits», continue-t-elle.

Associer fond et forme

Leurs sept jeux de société et leurs deux carnets d’activités abordent la protection des océans, l’utilisation des fruits et légumes de saison, les bienfaits des balades en forêt… dans le but d’éduquer, de façon ludique, de futurs écocitoyens, mais aussi leurs parents. «Les activités sont adaptées aux enfants à partir de 5 ans, mais nous faisons en sorte que cela puisse se jouer en famille, avec plusieurs niveaux de difficultés selon les règles qu’on s’impose. L’idée est que cela déclenche des discussions intergénérationnelles», indique Morgane de Villers.

La démarche de Sloli est durable, autant sur le fond que sur la forme : «95% des jeux vendus en France sont fabriqués à l’autre bout du monde et sont issus de la pétrochimie, informe la cofondatrice. Or, nous assurons une fabrication 100% made in France, nos pièces sont fabriquées à partir de bois issu du Jura. Et pour respecter une politique du zéro déchet, nous utilisons le moins d’emballages possible.» Le jeu se range alors dans un pochon en tissu recyclé, ou dans une boîte en carton recyclé sur laquelle les règles sont imprimées à l’encre végétale.

Autant de raisons qui justifient la place de ces créations… dans les rayons d’épiceries vrac et des boutiques bio et engagées. Les commandes via le site internet sloli-editions.com sont aussi possibles.

«Nos clients sont des particuliers, mais aussi des médiathèques et des écoles», continue Morgane de Villers. La démarche «slolidaire» a récemment été mise en place : pour 100 jeux vendus, un jeu est offert à l’association roubaisienne «Amitié partage» dans le cadre d’animation d’ateliers d’éveil pour les tout-petits.