Une offre 2.0 sur les parcours de golf

Qondor, la technologie au service des golfeurs

Officiellement lancée d’ici la fin de l’année 2020, la start-up Qondor espère apporter de nouvelles possibilités sur les parcours de golf grâce à une vision moderne et technologique, tout en gardant ses lettres de noblesse sur le fairway.

Antoine Durand et Benoit Lesur, créateurs de la start-up Qondor (©Qondor)

 

Révolutionner la pratique du golf, ou tout du moins la «nourrir» comme l’aiment à le rappeler Antoine Durand et Benoit Lesur, les deux fondateurs de Qondor, start-up établie à EuraTechnologies. Dans un sport où la lenteur et l’aspect chronophage pourraient être un obstacle, Qondor veut apporter des solutions. Avec la création d’un capteur nommé «Qlip» placé dans le sac des golfeurs, les positions de chaque joueur équipé seront connues et permettront plusieurs innovations.

D’abord sur l’aspect loisir : la start-up nordiste veut encourager les exploitants de parcours de golf à proposer un service «au trou» aux golfeurs. «L’idée, c’est de venir agir au bon endroit et avec du sens. Aujourd’hui, il y a des golfeurs qui veulent jouer mais qui n’ont pas le temps de faire 9 ou 18 trous. Grâce au capteur, un joueur pourra s’arrêter quand il le souhaitera et ne paiera que les trous joués. On veut répondre aux attentes des passionnés de golf qui adorent faire 18 trous, mais pas uniquement», explique Benoit Lesur. «Cette facturation au trou est très intéressante pour les golfs car nos capteurs seront disponibles avec seulement un dépôt de garantie. Le risque d’investissement est quasiment nul. On veut libérer, accélérer et rendre toujours plus accessible la pratique du golf», prévient Antoine Durand.

Trois offres différentes

Au-delà de la volonté d’apporter une solution novatrice sur le parcours, Qondor a l’ambition d’améliorer d’autres aspects du golf, toujours grâce au capteur «Qlip». Une deuxième offre concernera la fluidité du déroulement des compétitions. «Avec l’offre ‘Qup’, ce seront entre 30 et 40 capteurs qui permettront de suivre en temps réel chaque équipe. Les organisateurs pourront alerter une équipe sur une dérive de temps et garantiront ainsi l’heure de fin de la compétition.»

À plus long terme, avec «Qockpit» – l’offre la plus complète –, les deux entrepreneurs ont l’ambition d’équiper l’intégralité des joueurs sur le parcours d’un capteur. «Avec cette offre, les exploitants auront accès à tous les services que peut offrir Qondor. Cela ira de la visualisation en temps réel de l’occupation du parcours, en passant par un service de restauration à distance, d’un système d’alerte en cas de ralentissement ou encore la possibilité de pouvoir faire démarrer les golfeurs depuis n’importe quel trou», affine Antoine Durand.

Enfin, si Qondor se veut être une solution proposée aux golfs du monde entier, les deux Nordistes donnent la priorité aux parcours de la région. «On croit vraiment à la synergie des Hauts-de-France et à leur écosystème. Nous avons le soutien de nombreux acteurs, comme l’HDFID ou l’Hodéfi. On veut vraiment faire de ce territoire notre référentiel et notre ancrage pour réussir.»