Start-up

Alacrité : le générateur de jeunes pousses technologiques voit double

Depuis son lancement en France il y a six ans, Alacrité a donné naissance à 11 jeunes pousses technologiques. Comptant notamment à son capital la Région des Hauts-de-France et Euratechnologies, ce générateur et accélérateur de start-up basé à Lille entend mettre en chantier dès l’an prochain le lancement d’un deuxième fonds.

David Descheemaeker est directeur général délégué aux opérations d’Alacrité France.
David Descheemaeker est directeur général délégué aux opérations d’Alacrité France.

L’heure du bilan a sonné pour Alacrité France. En s’implantant en mars 2017 à Lille, ce générateur et accélérateur de start-up s’était fixé des objectifs ambitieux. Soutenu par des actionnaires institutionnels de premier plan comme la Région Hauts-de-France, Euratechnologies et Bpifrance – via le fonds French Tech Accélération –, ainsi que par plusieurs investisseurs privés (Baracoda, Hub One, M...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


La Gazette Nord-Pas de Calais

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne