BeeForest s’impose avec ses forêts urbaines Miyawaki

BeeForest, TPE de la métropole lilloise, a réussi en un an à convaincre municipalités, entreprises et particuliers de l’intérêt du concept japonais Miyawaki pour recréer des massifs forestiers en coeur de ville. Rencontre avec son fondateur, Mathieu Verspieren, sur un chantier à Templeuve.

Chantier BeeForest à Templeuve, avec Vianney Fache, Amandine Goudard, Anaïs Pourrit et Mathieu Verspieren.
Chantier BeeForest à Templeuve, avec Vianney Fache, Amandine Goudard, Anaïs Pourrit et Mathieu Verspieren.

25 mars matin, 1 300 arbres à planter sur 500 m², à Templeuve-en-Pévèle, en métropole lilloise : ce n’est pas une mince affaire. Mais Mathieu Verspieren vient de préparer le sol et il peut compter aujourd’hui sur l’aide des enfants de la commune. Il leur a apporté tout le matériel pour mettre en terre les jeunes plants qui feront demain de ce terrain inutilisé une réserve de biodiversité. Chanti...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


La Gazette Nord-Pas de Calais

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne