Sur le campus de la Cité scientifique à Villeneuve d'Ascq

L'Université de Lille inaugure le spectromètre le plus puissant de France

Le tout premier spectromètre RMN 1200 MHz français a été inauguré le 4 janvier dernier sur le campus de la Cité scientifique à Villeneuve d'Ascq. Cet équipement de pointe, le septième au monde, sera accessible à l'ensemble de la communauté scientifique nationale et internationale.

Conçu par la société Bruker, ce spectromètre qui a mobilisé 12,5 M€ a été financé par le CNRS, l’Université de Lille, l’État, l’Europe – dans le cadre du fonds FEDER -, la Région Hauts-de-France, la Métropole Européenne de Lille ainsi que le Département du Nord.
Conçu par la société Bruker, ce spectromètre qui a mobilisé 12,5 M€ a été financé par le CNRS, l’Université de Lille, l’État, l’Europe – dans le cadre du fonds FEDER -, la Région Hauts-de-France, la Métropole Européenne de Lille ainsi que le Département du Nord.

Lille peut se targuer d'héberger le spectromètre le plus puissant de France, qui plus est le seul et unique de l'Hexagone. En effet, depuis le 4 janvier, le Spectromètre RMN 1 200 MHz est hébergé à l’Institut Michel-Eugène Chevreul sur le campus de la Cité Scientifique. Dans le cadre du contrat de plan État-Région 2015-2020, le CNRS et l’Université de Lille dont «la coordination a été exemp...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


La Gazette Nord-Pas de Calais

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne