La limite s'estompe entre mécénat et RSE

Les entreprises s'engagent-elles au titre de la RSE, responsabilité sociétale de l'entreprise, ou du mécénat ? La frontière devient floue entre les deux démarches. Au bénéfice d'une plus grande cohérence, mais aussi, avec le risque de délaisser certaines causes...

«La RSE a une dimension moins libre, car elle questionne les pratiques des métiers. Le mécénat, en revanche, n'a pas forcément vocation à être lié au business» souligne Ségolène de Montgolfier, directrice RSE d'Evolem. © Monkey Business
«La RSE a une dimension moins libre, car elle questionne les pratiques des métiers. Le mécénat, en revanche, n'a pas forcément vocation à être lié au business» souligne Ségolène de Montgolfier, directrice RSE d'Evolem. © Monkey Business

De plus en plus, volontairement ou sous la contrainte de la loi, les entreprises s'investissent dans des missions qui dépassent leur seul objet économique. Le statut d'entreprise à mission, défini par la loi Pacte de 2019 et le mécénat encadrent les démarches volontaires. Mais la RSE, Responsabilité sociétale d'entreprise, s'impose aux sociétés qui dépassent les seuils de 100 millions d'euros de c...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


La Gazette Nord-Pas de Calais

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne