Les tiers-lieux, outil de politique publique de développement local ?

Mettre sur pied des lieux où peuvent travailler et se rencontrer artisans, start-up ou entreprises de l'ESS,... y compris en s'ouvrant à la population locale ? C'est le modèle, nécessairement sur-mesure, des tiers-lieux. Un outil potentiel pour les collectivités locales, a montré une récente audition devant la Délégation aux entreprises du Sénat.

Le «Village des Métiers d’Art» à Desvres, près de Boulogne-sur-Mer, compte une quinzaine d'artisans. © Aletheia Press/C.Escaillet
Le «Village des Métiers d’Art» à Desvres, près de Boulogne-sur-Mer, compte une quinzaine d'artisans. © Aletheia Press/C.Escaillet

Gadget ou précieux outil de politique publique ? Le 15 décembre 2021, la Délégation aux entreprises du Sénat auditionnait Maria Harti, présidente d'Interfaces, sur le thème du développement des tiers-lieux en France. Le descriptif de l'activité d'Interfaces donne un bon aperçu des enjeux et du fonctionnement des tiers-lieux. En effet, la société en gère 25 en France. Ce faisant, elle accompagne 50...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


La Gazette Nord-Pas de Calais

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne