Un modèle coopératif robuste et des choix stratégiques payants

La nouvelle plateforme logistique Atoutime de stockage de l’activité jardinerie d’Advitam Distribution à Actiparc (Saint-Laurent-Blangy).
La nouvelle plateforme logistique Atoutime de stockage de l’activité jardinerie d’Advitam Distribution à Actiparc (Saint-Laurent-Blangy).

Avec un chiffre d’affaires de 581 millions d’euros associé à un résultat net de 9,4 M€,  la coopérative Unéal conforte sa ligne stratégique un an après la dynamique engagée vers un changement de modèle. Par ailleurs, le groupe Advitam réalise un chiffre d’affaires de près de 1,4 milliard d’euros, en progression de 7% par rapport à l’année précédente. Riche en projets réussis, Unéal/Advitam envisage l’avenir avec confiance pour ses adhérents et au-delà pour l’agriculture des Hauts-de-France.

Comme l’a exprimé Bertrand Hernu, président de la coopérative et du groupe, «L’agriculture vit de profondes transformations. Le changement climatique, le retour vers l’alimentation locale, le changement de modèle agricole, sont des opportunités pour repositionner l’agriculture et la coopérative comme des acteurs qui apportent des solutions à ces enjeux environnementaux, sociétaux et économiques sur leur territoire. Nos fondations sont solides, des projets d’envergure ont été concrétisés cette année en mode partenariat, nos infrastructures sont prêtes et opérationnelles.»

Cédric Cogniez, directeur général d’Unéal/Advitam complète ce propos : «L’année a été riche en projets sur toute notre chaîne de valeur, entre l’amont et l’aval de la filière agricole. Nous avons anticipé il y a un an la séparation de la vente et du conseil en recentrant nos services sur l’accompagnement technique. Ce qui a porté ses fruits. Pour structurer une filière alimentaire de proximité, nous avons accéléré sur le plan de la distribution alimentaire à travers une prise de participation majoritaire chez un distributeur spécialisé en fruits et légumes et produits frais».

Les dirigeants d’Advitam/Unéal (de gauche à droite) : Laurent Bué, Bertrand Hernu, Anne Vandenbossche, respectivement vice-président, président et vice-présidente de la coopérative Unéal et du groupe Advitam, et Cédric Cogniez, directeur général de la coopérative et du groupe.

Des résultats solides pour Unéal

La coopérative explique ses résultats en premier lieu par une bonne récolte 2019 (1,4 millions de tonnes) parmi la meilleure des cinq dernières années, tant en termes de rendement que de qualité, ce qui lui a permis de se positionner sur des marchés valorisants (amidonniers, exportation en Égypte et en Chine notamment).

Il y a un an, Unéal a anticipé le changement de modèle économique, en optant pour une baisse du prix des produits de santé des plantes, et en créant de la valeur par l’accélération du développement d’une offre de services destinée aux adhérents, un choix qui renforce le positionnement d’Unéal/Advitam sur son territoire. L’assemblée générale du 10 décembre a ainsi voté la distribution de 3,5 M€ à ses agriculteurs adhérents sous contrat coopérateur.

L’aboutissement de plusieurs projets d’envergure a consolidé la trajectoire engagée. On peut citer le déploiement de la station de semence Exélience à Avesnes-lès-Bapaume, qui prend tout son sens dans le cadre de la transformation des pratiques avec la production de semences hybrides sélectionnées pour répondre à différents modèles de production. D’une capacité de production de 75 000 tonnes, 2020 marquera la première année pleine de fonctionnement.

La nouvelle plateforme d’agrofournitures Sicalog, dans laquelle le groupe a pris une participation de 54,7%, est entrée en fonctionnement cette année. Situé à proximité des axes routier, fluvial et ferroviaire stratégiques, cet outil logistique apporte une réponse logistique sur mesure aux coopératives et négoces du territoire qui ont fait le choix de s’adapter aux besoins de leurs adhérents.

Une politique de diversification et d’innovation

Le négoce accélère sa stratégie d’innovation pour créer de nouveaux débouchés valorisants et créateurs de liens pour ses clients. Avec Terres des Abeilles, Ter’Alim (filière en protéines végétales) et VitiVini (filière vitivinicole), trois axes majeurs innovants ont été concrétisés pour apporter de nouvelles productions diversifiées aux agriculteurs.

Le pôle Machinisme poursuit le développement de son offre en diversifiant les leviers de croissance. L’intégration au 1er juillet du réseau MAPP (Motoculture Collectivités et Espaces verts) renforce son expertise et ouvre de nouvelles perspectives de développement.

Le pôle Distribution confirme son dynamisme avec une filière alimentaire de proximité structurée autour de ses magasins Prise Direct’ dont le 10ème va ouvrir prochainement en métropole lilloise. Ce pôle a également investi le nouveau bâtiment Atoutime, plateforme de distribution de 33 000 m² qui permet, désormais, d’absorber les flux logistiques liés notamment à l’activité jardinerie Gamm Vert.

La récolte 2019 représente 1,4 million de tonnes, parmi les meilleures des cinq dernières années.

La structuration d’une filière alimentaire locale

Fort d’une stratégie en phase avec les enjeux sociétaux et environnementaux actuels, le groupe Advitam s’appuie sur sa vision «construire ensemble les agricultures de demain pour des hommes pleins de vie» pour accompagner ses adhérents dans la transformation du modèle agricole.

Ainsi, l’alimentation locale est l’un des piliers de cette transformation. Engagée il y a 10 ans avec Prise Direct’, «le groupe entend accélérer cette mutation et consolider sa filière alimentaire de proximité à l’échelle régionale, à l’heure où l’alimentation locale et responsable est au cœur des préoccupations sociétales.» Pour asseoir durablement cette stratégie d’agriculture de proximité, après la mise en place d’un sourcing local qualitatif, Advitam a pris une participation majoritaire au sein de l’entreprise de distribution de fruits, légumes et produits frais Charlet basée à Bois-Grenier. «À travers cette opération, le groupe consolide sa chaîne de valeur du producteur au consommateur avec un nouveau maillon logistique et entend devenir le premier réseau de distribution de produits régionaux en circuits courts, pour répondre aux nouvelles exigences des consommateurs et apporter une source de diversification supplémentaire aux agriculteurs.»


Une nouvelle gouvernance

La nouvelle gouvernance de gauche à droite : Gabriel Delory, Armel Lesaffre, Nicolas Debrabant, respectivement vice-président, président et vice-président de la coopérative Unéal et du groupe Advitam.

Réuni le 11 décembre, le conseil d’administration d’Unéal, a élu Armel Lesaffre, président de la coopérative Unéal et du groupe Advitam. Polyculteur éleveur à Fiefs dans le Pas-de-Calais, 42 ans, il succède à Bertrand Hernu. Membre du conseil d’administration depuis 2015, Armel Lesaffre est également président des commissions «Communication et productions animales» de la coopérative et du groupe. Gabriel Delory, agriculteur à Hesdigneul-lès-Béthune et Nicolas Debrabant, agriculteur à Brillon (Nord), tous deux membres du conseil d’administration, sont élus vice-présidents.

 

Encadré 2

Quelques chiffres au 30 juin

. Coopérative Unéal (maison mère du groupe Advitam)

5ème coopérative céréalière française

6 000 adhérents dans la région Hauts-de-France

Chiffre d’affaires : 580 M€

Résultat net : 9,4 M€

Récolte 2019 : 1,4 million de tonnes

. Groupe Advitam

Chiffre d’affaires : près de 1,4 milliard d’€ (progression de 7%)

Résultat net : 6,6 M€

Nombre de collaborateurs : 2 440