Le futur Technocentre régional de méthanisation Euramétha

Une vitrine régionale de production d’énergie verte

La 1ère pierre du Technocentre régional de méthanisation Euramétha vient d’être posée sur le site d’écopôle à Saint-Laurent-Blangy. Implanté dans le Grand Arras, le centre a pour vocation de produire du biogaz à une échelle industrielle et «devenir un stimulateur d’innovations et accélérateur de formations», comme le souligne Pierre Forgereau, président d’Euramétha.

Pierre Forgereau, président d’Euramétha.
Pierre Forgereau, président d’Euramétha.

C’est en 2016 que la Région Hauts-de-France et le CORBI (COllectif Régional du Biométhane) lancent un appel à manifestation d’intérêt pour l’implantation d’un technocentre régional de la méthanisation alliant production de gaz, recherche et développement, et formation. Le projet porté par la Communauté urbaine d’Arras (CUA), le Syndicat Mixte Artois valorisation (SMAV), Engie et Veolia est retenu ...

La lecture de cet article est reservée aux abonnés


La Gazette Nord-Pas de Calais

Il vous reste 79% à découvrir. Abonnez-vous !


A partir de 3€/mois


Je me connecte Je m'abonne