Entreprises

De l’eau, du malt,du houblon et... des Duyck !

De l’eau, du malt,du houblon et... des Duyck !

Dans la famille Duyck, je demande Léon, brasseur à Zegerscappel dans les Flandres. Nous sommes en 1922. La saga Jenlain débute avec Félix, son fils, qui s’installe à son tour dans la ferme-brasserie de Jenlain où il élabore la fameuse bière de garde à fermentation haute. Il innove et remplace les fûts en bois par des bouteilles champenoises recyclées. C’est la première révolution chez Duyck. Années soixante-dix : Robert modernise le site de production, l’amour de la bière est inaltérable et héréditaire ! Pour preuve, c’est Raymond, dit “le visionnaire”, l’arrièrepetit- fils de Léon, qui dirige la brasserie depuis 1990. Retour sur une success story !

Des innovations pour se tailler un nom

Des innovations pour se tailler un nom

Démocratiser la pose de gazon synthétique chez les particuliers tout en proposant des services d’entretien et recyclage des terrains existants : telles sont les activités explorées par Sol’n style. Basée à Cauchy-à-la-Tour, l’entreprise a marqué les esprits, notamment par les innovations qu’elle propose.

Le réseau d’affaires BNIs’attaque au Nord-Pas-de-Calais

Le réseau d’affaires BNIs’attaque au Nord-Pas-de-Calais

Business Network International (BNI) est un des premiers réseaux d’affaires au niveau mondial. Lancé en 1985 en Californie, il compte actuellement 133 000 membres à travers 58 pays, dont 3 000 en France. Si les premiers groupes sont nés en Ile-de- France, BNI essaime en région et plus particulièrement dans le Nord-Pas-de-Calais, avec la technique qui lui est propre : le “marketing de bouche à oreille”.

Economies drastiques pour Noyon

Economies drastiques pour Noyon

Noyon dentelles a dû s’y résoudre. Une fois de plus, l’entreprise phare de la dentelle de Calais doit faire face à de dures échéances. Deux ans après la fin de son redressement judiciaire, Noyon vend une partie de son patrimoine. La ville de Calais vient d’officialiser sa volonté d’acquérir les deux tiers du site de l’industriel installé en centre-ville depuis un siècle.

Le “Big Float”, la dernière acquisition d’Eric Savreux.

De nouveaux produits chez Eric Savreux

Quand la morosité économique s’installe pour une certaine durée, le réflexe de nombreux dirigeants est une attitude frileuse en attendant que les choses aillent mieux. Pour d’autres, c’est le moment d’explorer de nouveaux horizons, d’investir dans de nouveaux matériels et de faire en sorte d’offrir…

Marylise Was a choisi d’investir dans l’entreprise de son fils. Les résultats enregistrés en quelques mois lui donnent raison.

Un prestataire de servicequi apprend vite

Jeune entreprise, Artois plast n’a pas tardé à se tailler un nom dans le domaine de la chaudronnerie et de la tuyauterie plastique. Si son créateur, Yan Was, ne manque pas d’ambition, il ne souhaite pas brûler les étapes et s’attache avant tout à construire un édifice solide.   Marylise Was a…

Jacques Napieraj et Pierre Duriez ont signé la convention de partenariat qui lie leurs organismes pour l’année 2012.

Une conventionentre la BGE et la CCAF

Jacques Napieraj, président de la CCAF, et Pierre Duriez, président du bureau local de la BGE Hauts de France (Béthune), ont signé une convention de partenariat visant à développer la création d’entreprise sur le territoire de la communauté de communes Artois- Flandres. Promouvoir la création et la…

M. Sano et la petite dernière, la Yaris 3.

Une année 2012particulièrement intense à Onnaing !

La sinistre année 2011 est à effacer des mémoires et pourtant elle y est encore bien présente. Aussi, rien de tel que de se donner immédiatement des objectifs offensifs et ambitieux. Ainsi la Yaris 3 va-t-elle mobiliser les esprits et toutes les énergies du constructeur japonais, tandis que l’hybri…

Pour la très grande majorité des intervenants, cette 4e édition a encore tenu ses promessses.

Diverses solutions pour construireun parcours professionnel

Exposants et organisateurs ont tiré un premier bilan de la 4e édition de ce rendez-vous qui a attiré 4 000 visiteurs à l’hippodrome de Marcq-en-Baroeul.   Pour la très grande majorité des intervenants, cette 4e édition a encore tenu ses promessses. Il y a eu un peu moins de visiteurs sur le st…