conjoncture

L’économie régionale continue à souffrir mais ne rompt pas

L’économie régionale continue à souffrir mais ne rompt pas

Au regard d’une activité économique nationale qui affiche une once de dynamisme au 3e trimestre 2014, soit +0,3%, favorisée par plusieurs leviers (dépréciation de l’euro, baisse du cours du pétrole, CICE, Pacte de responsabilité…), l’économie régionale reste en souffrance. Le niveau de l’emploi se dégrade de nouveau, porté par un secteur du bâtiment qui ne cesse de s’écrouler. De facto, on note fort logiquement une augmentation du nombre de demandeurs d’emploi se traduisant par la hausse de 0,3 point du taux de chômage. Les seuls rayons d’optimisme proviennent de la hausse respective de l’activité hôtelière et de la création d’entreprise.

Tourisme : un mois de juillet qui profite au littoral

Tourisme : un mois de juillet qui profite au littoral

La tendance initiée au printemps 2015 se confirme pour juillet avec une fréquentation touristique en hausse dans la région Nord-Pas-de-Calais. L'enquête de conjoncture conduite par Novamétrie pour le compte de l'Office du tourisme et du CRT Nord-Pas-de-Calais montre une embellie dans l'industrie touristique qui profite surtout aux zones rurales et à la Côte d'Opale.

Nord-Pas-de-Calais : Une activité économique régionale contrastée

Nord-Pas-de-Calais : Une activité économique régionale contrastée

Au sein de la région Nord-Pas-de-Calais, l’activité économique affiche des évolutions disparates en juillet1. Alors que la production industrielle s’inscrit en baisse, le niveau d’activité dans les services est à la hausse, alimenté par une demande globale dynamique. A terme, un accroissement de l’activité est anticipée par les industriels et prestataires de service qui prévoient notamment de nouvelles embauches.

La Banque de France rapporte que l'économie régionale n'a pas suivi la tendance nationale au mois d'août.

Portrait de l'économie du Nord-Pas-de-Calais en août

A rebours de la tendance nationale, l'activité économique régionale a fléchi en août si on corrige les variations saisonnières. La Banque de France dresse ainsi l'état de santé et les perspectives des différents secteurs dans notre région, dont les situations varient grandement.   La Banque de…

De l'autre côté de la frontière

BNP Paribas Fortis supprime un millier d’emplois. La première banque du pays, BNP Paribas Fortis, a annoncé la suppression de 1 050 postes d’ici 2018, lors de la présentation de son plan stratégique Vision 2020 au conseil d’administration. Ces suppressions de postes concerneront essentiellement les…

Evolution du marché immobilier dans la zone frontalière

Evolution du marché immobilier dans la zone frontalière

Une note de conjoncture publiée par les notariats français et belge permet de se rendre compte de l’activité et du dynamisme de l’immobilier sur la zone frontalière entre les deux pays. Le contexte économique en Belgique est plus porteur qu’en France, avec une croissance plus forte et un taux de ch…

De l'autre côté de la frontière

Dexia victime d’un piratage pendant la crise financière. Lors de la crise financière de 2008-2009, la banque Dexia a été victime d’un piratage avec le vol d’un butin, qui s’élèverait à 1,7 million d’euros, par un groupe criminel composé d’Ukrainiens et de Russes. L’argent a été déposé sur le compte…

De l'autre côté de la frontière

Electrabel bénéficierait d’une aide d’Etat illégale. Le Conseil d’Etat émet des doutes sur l’accord conclu entre l’énergéticien Engie/Electrabrel et l’Etat belge qui permet la prolongation de la durée d’exploitation de dix ans des réacteurs Doel 1 et 2. L’instance craint que les garanties négociées…

De l'autre côté de la frontière

Vers la suppression de l’avantage fiscal sur les comptes d’épargne. Un groupe d’experts, chargé par le ministre des Finances belge d’améliorer le système financier, recommande de supprimer l’avantage fiscal sur les comptes d’épargne réglementés. L’exonération fiscale des intérêts jusqu’à 1 880 euro…