formasup

L'activité repart mais les entreprises peinent à recruter

L'activité repart mais les entreprises peinent à recruter

La reprise est bien là, et pourtant les chefs d'entreprise sont unanimes : il y a un manque de compétences. Quels que soient le secteur d'activité et le type de poste, tous semblent s'accorder sur le fait que faute de profils, ils ont du mal à honorer leurs commandes.

L'apprentissage dans le supérieur, voie royale vers l'emploi

L'apprentissage dans le supérieur, voie royale vers l'emploi

Face aux tensions de recrutement accentuées par la crise, de nombreuses entreprises, grands groupes comme TPE-PME, font le choix d'engager des jeunes en alternance. Dans les Hauts-de-France, on compte aujourd'hui 54 000 alternants contre 45 000 en 2020. Main dans la main, Formasup, l'Apec et le Medef se mobilisent pour promouvoir l'apprentissage dans l'enseignement supérieur.

«Il faut cultiver les talents pour faire repartir la machine»

«Il faut cultiver les talents pour faire repartir la machine»

Alors qu'un demi-million d'emplois a été détruit en France suite à la pandémie, de nombreuses entreprises restent dans le flou sur leurs perspectives de recrutement. Pourtant, lors de cette rentrée spécifique et inédite, les alternants restent plus que jamais à l'affût pour intégrer une entreprise et débuter leur carrière professionnelle.