Créer ou ne pas créer, telle est la question

Antoine Nouveau, 45 ans, employé.

Publié dans l'édition Nord N. 8372 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Créer une entreprise est pour moi synonyme de liberté. Je pense également qu’un chef d’entreprise doit éprouver un sentiment de satisfaction pour avoir créé quelque chose. Mais, pour moi, créer une entreprise revient aussi à être overbooké, ce qui doit être le prix à payer pour avoir cette liberté. Créer son entreprise c’est d’abord faire son métier, mais aussi assurer toutes les autres tâches afférentes à l’entreprise comme la comptabilité, les devis, les commandes. C’est être à la fois l’employé et l’employeur. Si je pouvais créer une entreprise, je pense que je resterais dans mon domaine. J’exerce un métier que j’aime, mais ne plus avoir de patron, j’avoue que c’est une idée séduisante.