La sécurité routière dans le Pas-de-Calais

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8487 par

85 silhouettes. L’opération consiste à implanter des silhouettes en bois symbolisant les 85 personnes qui ont perdu la vie en 2011 sur les routes du département. Sur chaque silhouette, une inscription rappelle l’âge des victimes ainsi que la catégorie d’usagers (piétons, motards, conducteurs) à laquelle elles appartenaient. Ces 85 silhouettes (représentant 77 adultes et 8 […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Les élus ont planté symboliquement une des 85 silhouettes au rond-point Jean-Monnet à Arras. Parmi les personnes présentes, Catherine Séguin (à gauche), directrice du cabinet du préfet du Pas-de-Calais, Jean-Jacques Hude, proviseur du lycée Jacques-Le- Caron d’Arras, Frédéric Leturque (au centre), maire d’Arras, Nicolas Desfachelle, conseiller général, et Claude Feret, vice-président de la CUA chargé de la cohésion sociale.

85 silhouettes. L’opération consiste à implanter des silhouettes en bois symbolisant les 85 personnes qui ont perdu la vie en 2011 sur les routes du département. Sur chaque silhouette, une inscription rappelle l’âge des victimes ainsi que la catégorie d’usagers (piétons, motards, conducteurs) à laquelle elles appartenaient. Ces 85 silhouettes (représentant 77 adultes et 8 enfants) sont installées sur les principaux axes et ronds-points d’Arras durant toute la Semaine de la sécurité routière. L’objectif est de faire prendre conscience aux usagers qu’il n’y a pas de fatalité à l’insécurité routière et à les inciter à toujours plus de prudence. Cette action a été réalisée grâce à la collaboration des élèves du lycée professionnel Jacques-Le-Caron d’Arras, qui ont fabriqué ces silhouettes. Le lancement officiel de l’opération a eu lieu le 17 septembre au rond-point Jean-Monnet en présence des élus de la CUA, d’Arras et du Conseil général, de Catherine Séguin, directrice de cabinet du préfet, et des élèves du lycée qui ont planté des silhouettes sur ce lieu très fréquenté par les automobilistes.

43 actions pour la sécurité routière dans le Pas-de-Calais. Depuis le début de l’année, 41 personnes ont perdu la vie sur les routes du Pas-de-Calais. On comptabilise aussi, au 31 août, 438 accidents, 540 blessés dont 269 grièvement. Ces chiffres sont en légère amélioration par rapport à ceux de 2011. Ils sont néanmoins encore beaucoup trop élevés. L’effort consenti par l’ensemble des acteurs de la sécurité routière, mais également les améliorations constatées dans le comportement des usagers de la route commencent à porter leur fruit. Ces efforts doivent être maintenus, particulièrement à destination des usagers vulnérables que sont les motards, les piétons, les cyclistes, qui représentent 51% des tués en 2012. A noter également, que 10 personnes tuées sur nos routes ont moins de 24 ans, 10 personnes tuées ont plus de 65 ans. Les actions de lutte contre l’insécurité routière avaient été orientées cette année vers ces publics à risque mais aussi vers les usagers de deux-roues motorisés. En dépit de ces initiatives, mêlant opérations de contrôle et actions de prévention, 10 motards (contre 9 l’année dernière) ont perdu la vie.
Durant cette semaine de la Sécurisé routière, les services de l’Etat, les collectivités territoriales et les associations de lutte contre les violences routières ont multiplié les initiatives pour sensibiliser le plus grand nombre de personnes aux risques routiers. Durant cette période, 43 actions ont été proposées sur l’ensemble du Pas-de-Calais, principalement autour de deux cibles prioritaires de la politique départementale de sécurité routière : les conducteurs de deux-roues motorisés et les jeunes de moins de 25 ans.