Tourisme

ValJoly : le nouveau directeur est arrivé

Publié dans l'édition Nord N. 8510 par

En juin dernier, Robert Goldin a quitté ses fonctions de directeur salarié du Syndicat mixte gestionnaire du complexe touristique départemental du ValJoly, dans le Sud-Avesnois, à Eppe-Sauvage. Bruno Blucheau a repris le poste le 22 novembre. Son arrivée avait été annoncée le 14 septembre, par un communiqué du cabinet de la présidence du Conseil général. […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Photo transmise par le Conseil général

Bruno Blucheau .

En juin dernier, Robert Goldin a quitté ses fonctions de directeur salarié du Syndicat mixte gestionnaire du complexe touristique départemental du ValJoly, dans le Sud-Avesnois, à Eppe-Sauvage. Bruno Blucheau a repris le poste le 22 novembre. Son arrivée avait été annoncée le 14 septembre, par un communiqué du cabinet de la présidence du Conseil général. Précisons que le budget du syndicat mixte exploitant le domaine (de l’ordre de six millions) est distinct des investissements que peut y mener le Département. A ce sujet, si l’hôtel est toujours prévu, il n’est toujours pas programmé. Ajoutons que des acteurs privés (restauration, animations, hébergement…) sont également présents sur le site départemental.

Le nouveau directeur expliquait, le 10 décembre, qu’il était en phase de «diagnostic» et qu’il s’était attelé à de premières tâches : corriger les «déséquilibres» dans les périodes d’ouverture, en fonction de la fréquentation et de la clientèle présente sur le site, notamment dans les quelque 180 cottages. «ValJoly, confiait-il, restera bien sûr ouverte toute l’année mais il y a une optimisation à mener de ce côté-là, de même que dans la stratégie de communication vers le nord de l’Europe.»

Originaire de Chinon, Bruno Blucheau, 39 ans, est notamment titulaire d’une maîtrise de management du sport et d’un brevet d’Etat d’éducateur sportif 1er degré.

Précédemment, de 2000 à 2005, il a été directeur d’un parc de loisirs, proche de Poitiers. Puis, à partir de 2005, il a dirigé dans les Hautes-Pyrénées un centre spécialisé en balnéothérapie et «thermoludisme». Le nouveau directeur connaît donc bien la gestion d’équipements et d’animations tels qu’on peut en trouver à ValJoly. Rappelons que le «cœur de station» avec restaurants, boutiques, centre de conférences a été ouvert lors de l’été 2008.