Fraisnor en difficulté

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8537 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Son nom n’était pas connu du grand public. Fraisnor est implantée depuis 1993 dans un bâtiment industriel agréé pour la fabrication de produits agroalimentaires dans la zone Artoipole à Feuchy, près des autoroutes A1 et A26. Sa vocation est de créer et produire pour la grande distribution des plats cuisinés de qualité prêts à l’emploi à base de pâtes que nous retrouvons dans les rayons à la marque des enseignes.

 

D.R.

L’entreprise est occupée par les salariés.

L’entreprise victime de la crise de la viande de cheval. Employant 110 salariés, l’entreprise  est victime de la défiance des consommateurs par rapport aux plats cuisinés. La chute brutale des commandes (on évoque un repli de 50%, voire de 75%) a entraîné une chute d’activité rapide, avec naturellement un problème de trésorerie. Aussi, le tribunal de commerce d’Arras a prononcé le 6 mars son redressement judiciaire. Avec un chiffre d’affaires de 16,4 M€ en 2010 et 15 M€ en 2011, Fraisnor sortait de deux années difficiles et était en phase de reconquête grâce à des référencements majeurs chez Lidl et Aldi Allemagne. Le tribunal de commerce a accordé deux mois à la direction et l’administrateur judiciaire pour trouver une solution. L’entreprise est à court de trésorerie pour l’achat des matières premières et le paiement des salaires, assuré malgré tout en février. Le 11 mars en soirée, Guillaume Garot, ministre de l’Agroalimentaire, a rencontré les représentants syndicaux de l’entreprise et assuré les salariés de la mobilisation de son ministère sur le dossier.
Apport d’une solution par la communauté urbaine d’Arras. La communauté urbaine d’Arras a proposé d’acquérir le bâtiment estimé à 2,5 M€ (en final 1,5 M€ pour Fraisnor avec soustraction d’une hypothèque), l’entreprise devenant locataire. Parallèlement, d’autres mesures d’accompagnement sont en cours de réflexion avec, entre autres, l’Etat, la Région et le conseil général du Pas-de-Calais.