Communauté de communes du canton d'Hucqueliers

Force 9 pour le parc éolien du Mont-d’Ergny

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8593 par

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Ce parc s’étend sur le territoire des communes de Bourthes, Campagne-les-Hesdin et Ergny. Il résulte d’un travail de développement et de concertation engagé entre le porteur de projet − la communauté de communes du canton d’Hucqueliers −, et les trois communes. Intervent, pour sa part, a réalisé toutes les études environnementales et techniques nécessaires afin d’optimiser le dossier et de déposer la demande de permis de construire en 2005.

Les éoliennes E70, dont le mât haut de 98 mètres est  équipé de pales de 70 mètres de diamètre (soit une hauteur en bout de pale d’environ 135 mètres), ont une puissance unitaire de 2,3 MW, soit un total installé de 20,7 MW. Elles ont été construites par la société allemande Enercon qui est devenue leader en France avec 1 013 éoliennes déjà installées.

Leur exploitation est assurée par les sociétés d’exploitation de Tripleville et du Mont-d’Ergny. Cette dernière appartenant au groupe wpd, elle garantit un suivi performant de la production d’électricité et une gestion technique et commerciale indépendante par wpd windmanager. Créé en 1996 à Brême, le groupe allemand wpd est lui aussi présent sur le marché français depuis plus de dix ans, avec aujourd’hui une équipe de 40 collaborateurs dédiée à la gestion de ses parcs en fonctionnement en France.

D.R.

Chacune des neuf éoliennes développe une puissance de 2,3 MW.

Des retombées économiques. Ce chantier du parc éolien du Mont-d’Ergny a valorisé le tissu industriel local. Les composants d’éoliennes ont été acheminés via le port de Dunkerque. Transport, montage et maîtrise d’ouvrage ont été assurés par une quinzaine d’entreprises issues principalement du Nord-Pas-de-Calais et de Picardie. «Sur une machine de 2,7 M€, ce sont 400 000€ qui sont injectés dans l’économie locale», assure-t-on chez wpd. «Et on estime que chaque éolienne installée génère la création de quatre ou cinq emplois», ajoute l’ingénieur commercial d’Enercon. D’autres retombées profitent aux propriétaires des terrains d’implantation − l’emprise au sol d’une éolienne est d’environ 2 000 m² − et aux riverains impactés, mais aussi aux collectivités territoriales.