Calaire chimie : la colère des salariés

Une histoire à tiroirs

Le tribunal de commerce de Boulogne-sur-Mer a mis fin au suspens qui durait depuis six mois quant au devenir de Calaire chimie et ses 197 salariés. Le groupe Axyntis reprendra les actifs de Calaire et maintiendra 80 personnes en poste (dont une trentaine à la production). Chez les salariés, on dénonce la lâcheté de l’Etat… et on se pose des questions.

48
Vous devez être connectés pour visualiser cet article