A Arras, une agence sportive

C’ l’événement joue la forme

Publié dans l'édition Nord N. 8622 par

Située à quelques minutes du centre-ville d’Arras, dans la commune de Beaurains, l’agence C’L’événement est spécialisée dans l’organisation d’événements sportifs. Rencontre avec Benoît Sebert, son directeur.

CAPresse 2014

Benoît Sebert, fondateur et dirigeant de C' l'événement.

 FMX, trial motos ou encore VTT trial. Ce sont toutes des disciplines de sport mécanique où acrobaties et shows se mêlent. C’est aussi le savoir-faire de l’agence C’l’événement. Depuis 2010, la société arrageoise organise l’Indoor Motor Show qui a lieu tous les deux ans et où des passionnés et curieux viennent découvrir les plus grands champions du moment En 2013, la manifestation a réuni plus de 6 000 spectateurs… «La première édition s’est tenue au stade couvert de Liévin, puis, pour les éditions suivantes, nous les avons organisées à Gayant Expo à Douai. Chaque année, nous veillons à ce qu’il y ait des têtes d’affiche et des nouveautés avec comme leitmotiv la présence du freestyle», explique Benoît Sebert. Les sports extrêmes, Benoît Sebert les connaît bien. Lui-même pilote de quad, il a fait des démos pendant plus de 20 ans et participera prochainement pour la dix-huitième fois à l’Enduro. D’ailleurs, cet ancien infirmier organisait des courses de quad dès les années 2000 en associatif. «Depuis mon plus jeune âge, j’organisais des tournois de foot ou de tennis de table au lycée ou bien dans la famille, raconte-t-il. Je dois avoir ça dans le sang.» Mais après une certaine lassitude et le constat de la dureté du métier d’infirmier aux urgences, Benoît Sebert décide de se mettre en indisponibilité. «J’ai toujours eu dans le coin de ma tête la volonté de créer ma boîte, se souvient-il. Mes parents étaient des commerçants. Ils tenaient une boucherie. Ils m’ont enseigné la valeur du travail et le goût de l’entrepreneuriat. Ce sont des choses que je voudrais à mon tour transmettre à mes enfants.»

 De la passion et des contacts. L’évidence lui saute aux yeux : il va transformer sa passion en métier. En 2008, il crée C’l’événement. «Les premières années furent difficiles, ne cache pas Benoît Sebert. Mais grâce aux séminaires et à l’Indoor Motor Show, on s’y retrouve.» Aujourd’hui, l’agence est composée de trois associés financiers et de trois à quatre personnes à temps plein. Pour l’année qui vient de s’écouler, elle a mis sur pied une cinquantaine d’événements, en plus de son spectacle phare, et son chiffre d’affaires avoisine les 400 000 euros. «On ne compte pas nos heures, confie le directeur. Mais l’avantage, c’est qu’on fait un métier passion où justement on ne voit pas les heures passer.» Un métier de contacts aussi : Benoît Sebert déambule avec aisance dans le monde du sport mécanique. C’est même son terrain de prédilection puisqu’il est également depuis six ans promoteur du championnat de France de quad sur sable et depuis deux ans sur terre. «Je m’occupe de tous les aspects autour de la communication, du marketing et de l’événementiel, indique-t-il. Le réseau est primordial dans ce type d’activité.»

 Toujours à la recherche de nouvelles activités. Pour ce faire, il est présent sur tous les grands événements nationaux autour des sports mécaniques mais communique aussi beaucoup sur la Toile. «Tous les ans, un budget spécifique est alloué à la communication, détaille l’Arrageois. Je travaille également avec des partenaires comme la radio Contact et je passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux.» Le référencement n’a plus de secret pour lui. «La communication est très importante. Il n’y a rien de plus frustrant que d’entendre quelqu’un me dire qu’il ne savait pas que je propose telle ou telle activité au sein de mon agence.» Alors, il le fait savoir à travers des plaquettes, des encarts publicitaires dans les journaux ou encore grâce au bouche à oreille. «Notre plus-value est la personnalisation de l’événement avec un vrai souci du détail. La prestation, clés en main, doit satisfaire le client mais aussi les bénéficiaires, que ce soit le public ou le personnel dans le cadre d’un séminaire d’entreprise par exemple.» L’agence propose en effet des séminaires sportifs aux entreprises. On trouve des activités comme le tir à la corde, la course en sac, mais aussi le VTT, le quad, le pilotage automobile ou encore des journées chasse ou jeu de piste version «murder party». Le sport n’est jamais bien loin.