LES TRAVAUX PRATIQUES DE L’ECOLE D’INGéNIEURS DE L’ULCO

De futurs ingénieurs chez Ajinomoto, géant mondial de l’aspartame

Publié dans l'édition Nord N. 8626 par

Une quinzaine d’élèves en première année de cycle préparatoire intégré à l’EIL Côte d’Opale ont visité l’entreprise Ajinomoto Sweeteners Europe SAS à Gravelines, le 9 janvier dernier.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

CAPresse 2014

Les élèves ingénieurs de l’EILCO en situation pratique chez l’industriel japonais Ajinomoto.

Ce fut l’occasion de découvrir le process de fabrication de cet édulcorant issu de la chimie fine et utilisé dans les produits alimentaires et pharmaceutiques, mais aussi une organisation d’entreprise et ses métiers. Il faut un minimum de 40 étapes pour produire de l’aspartame, un dipeptide composé de deux acides aminés naturels, l’acide L-aspartique et la L-phénylalanine, le dernier sous forme d’esterméthylique. Peu de mystères pour les élèves de l’EIL Côte d’Opale qui avaient justement eu comme sujet de chimie, au baccalauréat en juin 2013, l’aspartame. Fort à propos, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a rendu public, en décembre, un avis scientifique (qui fait suite à un processus de réévaluation de l’aspartame entamé en 2011) sur l’innocuité de l’aspartame pour tous, enfants, adultes, femmes enceintes… Des stages en entreprise. L’ISA (école agroalimentaire) salue une décision qui vient corroborer les conclusions de plus de 600 travaux scientifiques sur 40 ans, conformément au consensus scientifique sur cet édulcorant. Les visites d’entreprise font partie du cursus des élèves de l’EIL Côte d’Opale dans le cadre de la découverte des organisations et des métiers. A l’issue de leurs deux années préparatoires, ils devront choisir l’une des deux spécialités dispensées à l’EIL Côte d’Opale : le génie industriel ou l’informatique. L’EIL Côte d’Opale est une école d’ingénieurs qui propose en cinq ans aux bacheliers une formation d’ingénieur généraliste en sciences et technologies sur deux campus : Calais avec un cycle préparatoire intégré et un cycle ingénieur spécialité informatique, Longuenesse avec un cycle ingénieur spécialité génie industriel. Officiellement créée en 2010, l’école compte aujourd’hui environ 300 élèves qui sont des éléments très prisés des entreprises.