Une première borne de rechargement électrique à Arras

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8619 par

De nombreux modèles de voitures électriques sont désormais disponibles à l’achat et le marché se développe. Pour faire face à cette tendance et poursuivre ses actions en faveur du développement durable, la Ville d’Arras a souhaité développer l’implantation de bornes de rechargement électrique sur son territoire.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

D.R.

La borne DBT de recharge électrique est installée sur la place Guy-Mollet à Arras.

La Ville d’Arras et ses partenaires (Conseil régional, communauté urbaine d’Arras, Pays d’Artois) ont installé dernièrement la première borne de recharge pour les véhicules électriques sur la base d’un référentiel défini par le Conseil régional. Installée provisoirement, la borne va permettre de réaliser un test de six mois afin d’appréhender les habitudes d’utilisation des usagers des véhicules électriques présents sur l’Arrageois. A l’issue de cette période, 50 à 60 bornes seront implantées par la CUA sur son territoire (programme 2014-2016). L’installation et le raccordement de la borne mise gratuitement à disposition de la ville par DBT, à Brebières, s’élève à 5 500 € TTC. Au regard de son utilisation, sa localisation près de la mairie pourrait être maintenue dans le cadre du déploiement engagé dès l’été 2014.

 Un fonctionnement opérationnel. L’équipement comprend trois types de prises et permet le rechargement de deux véhicules simultanément, selon deux possibilités : charge lente pour tous types de véhicules (6 à 8 heures), et charge accélérée selon certains modèles (environ 2 heures).

La charge terminée, l’utilisateur est averti par SMS l’invitant à libérer la place pour d’autres utilisateurs. Tout véhicule thermique non branché sur les emplacements de rechargement sera rapidement identifié (présence d’une boucle de détection dans le sol).

La borne est accessible gratuitement 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 (si une place de charge est libre). Il faut au préalable s’identifier avec sa carte grise au Point info stationnement de l’hôtel de ville, les utilisateurs obtenant une carte de rechargement pour l’accès à la charge. Pour les utilisateurs occasionnels, il est également possible de demander à l’accueil de la mairie un prêt ponctuel d’une carte d’accès (uniquement durant les horaires d’ouverture).

 Des objectifs bien identifiés. L’objectif est de permettre aux usagers de faire un appoint de charge durant la journée, si la réserve d’énergie est juste pour rentrer chez eux ou pour poursuivre leurs déplacements professionnels. Les utilisateurs s’engagent à donner leur avis sur le produit et intégreront un groupe de travail en vue de développer le projet du territoire (démarche participative basée sur le volontariat). Le rechargement en journée revêt également un enjeu économique majeur pour les commerces. En effet, venir se recharger en ville (une demi-heure à 2 heures) permettra à terme aux utilisateurs de faire leurs courses, de se restaurer ou de visiter le centre-ville durant le temps de charge.