Musée des Beaux-Arts d’Arras

La galerie du XIXe siècle rénovée

Publié dans l'édition Pas de Calais N. 8687 par

Avec 4 000 m2 d’exposition, 30 000 œuvres conservées et 900 autres visibles du public, le musée des Beaux-Arts d’Arras, labellisé « Musée de France », continue de surprendre ses visiteurs. Après le formidable succès de « Roulez carrosses ! », les derniers travaux de récolement et réfection des salles permettent maintenant de valoriser les exceptionnelles collections du musée. Rénovation de […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.Avec 4 000 m2 d’exposition, 30 000 œuvres conservées et 900 autres visibles du public, le musée des Beaux-Arts d’Arras, labellisé « Musée de France », continue de surprendre ses visiteurs. Après le formidable succès de « Roulez carrosses ! », les derniers travaux de récolement et réfection des salles permettent maintenant de valoriser les exceptionnelles collections du musée.

Rénovation de la galerie du XIXe siècle. Rénovée pour un investissement de 30 000 €, la galerie du XIXe siècle présente des œuvres de l’école d’Arras (Camille Corot, Constant Dutilleux, etc.), ainsi que des peintures naturalistes autour de la famille Breton-Demont. Le musée conserve environ 300 œuvres des artistes de l’école d’Arras (peintures, dessins, clichés-verre, photographies), dont huit de Corot : un dessin, trois clichés-verre et cinq peintures. L’école d’Arras constitue une spécificité du musée avec un accrochage important dans le parcours de la galerie.

La présentation débute par une visite de la salle Jaulmes historiquement Art déco, ornée aux murs des toiles marouflées de Gustave-Louis Jaulmes provenant de la salle à manger d’honneur de l’Exposition universelle de 1925. 

Le récolement. Les Musées de France ont une obligation réglementaire de recenser les collections tous les dix ans, ce récolement décennal devant s’achever en 2014. Une partie de l’équipe du musée s’est mobilisée sur ce travail précieux qui permet de mieux connaître la richesse de la collection, d’améliorer les conditions de conservation au sein des réserves et d’en assurer une meilleure diffusion auprès du public et des chercheurs. Après les peintures, ce sont les objets d’art qui bénéficient d’une campagne d’informatisation, de marquage et de prise de vue.

 

Exposition «100 chefs-d’œuvre de Versailles». Dès le 27 septembre et jusqu’au 20 mars 2016, après le succès de « Roulez carrosses ! », le musée des Beaux-Arts va accueillir à nouveau le château de Versailles. Cette nouvelle exposition s’annonce comme un événement : une centaine de chefs-d’œuvre des collections du château de Versailles, dont certains jamais encore prêtés, seront présentés pour une durée de 18 mois. Peintures, sculptures, mobilier, objets d’art, les visiteurs découvriront des œuvres exécutées par les plus grands artistes du temps, dans les matériaux les plus précieux.