Nouveau magasin de chaussures à Dunkerque

Le Pas Sage vise la qualité

Publié dans l'édition Nord N. 8712 par

Déjà propriétaire d’une boutique de prêt-à-porter pour femme, Claudia Marle se lance dans le soulier. Le Pas Sage, à deux pas de son premier magasin, permet à ses clientes d’apporter la touche finale à leurs tenues.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

D.R.

Claudia Marle et sa fille, responsable de la boutique, ont misé sur les chaussures de marque et de qualité.

« Après 26 ans à Arcelor, j’ai réalisé un rêve en ouvrant ma boutique de prêt-à-porter« , lance Claudia Marle. C’était en 2010, à l’époque où elle reprend le magasin Rumeur Publique. En plus des vêtements, les clientes y trouvent des bijoux, des sacs et aussi quelques paires de chaussures. Mais pas assez pour répondre à la demande des Dunkerquoises, confrontées dans le même temps à la fermeture de trois boutiques. «Beaucoup de clientes allaient se chausser en Belgique ou à Lille, il y avait vraiment un marché porteur», commente la gérante. L’idée d’ouvrir un magasin de chaussures poursuit alors son chemin dans l’esprit de Claudia Marle, qui saute le pas après un séjour à Milan. «Tout s’est accéléré à ce moment-là, et il y avait pas mal de fonds de commerce à vendre dans le coin. Celui-ci qu’on a choisi avait une superficie correcte, même si on a agrandi de 25 m² par l’arrière pour arriver  une surface de 60 m²», relate Claudia Marle. Pour concrétiser son projet, elle s’inspire des photos prises en Italie avant de confier ses souhaits à un architecte. «Je savais ce que je voulais : une présentation qui tranche avec le sol  pour que tout soit mis en ambiance, un magasin très épuré pour mettre en évidence la chaussure.» La chaussure, justement, se veut multiple : chic, casual, glamour, décontracté, citadine, classique… «On a de tous les styles, pour tous les âges», complète la gérante qui accueille des clientes de 12 ans à 84 ans. Une douzaine de marques sont proposées dans la boutique Le Pas Sage, avec des tarifs allant de 100 € la première paire de running Michaël Korrs à 600 € la paire de bottes Free Lance. Ses critères : du fait -ain (qui concerne 60% de son offre), de la qualité, des modèles hyper pointus, du confort. «On vise la qualité et la marque, reprend la gérante. Il faut qu’on fasse la différence, qu’on propose des modèles qu’on ne trouve pas ailleurs et qui vont convenir à tous les pieds, fins ou forts, avec toujours le même confort», insiste Claudia Marle. A chaque arrivage, les nouveautés sont postées sur la page Facebook de la boutique par Rachel Marle, la responsable du magasin. C’est elle qui assure la visibilité du Pas Sage sur le Net. C’est elle aussi qui a choisi d’élargir l’offre en proposant quelques bijoux, faits main aussi. Et de faire rentrer des petites chaussettes, des foulards, des sacs à main et quelques parapluies. Quant à Claudia Marle, elle a déjà d’autres idées en tête, bien loin d’Arlecor, qui fut «une très bonne école pour apprendre à gérer le stress et à être réactif» conclut cette dernière.

 Infos clés

Statut : SARL

Création : juin 2014 

Ville : Dunkerque

Dirigeant : Claudia Marle

Effectif : 2

Siret : 798 981 932 00014

NAF : 4772A