A Hazebrouck, l'extension d'un site de distribution

Baudelet conforte ses positions

Publié dans l'édition Nord N. 8726 par

Baudelet, l’industriel spécialisé dans le traitement des déchets et des produits afférents, a étendu la surface commerciale de son site d’Hazebrouck : quelques centaines de mètres supplémentaires pour conforter sa position en Flandres.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

CAPresse 2015

Bernard Poissonnier, PDG de Baudelet environnement (à gauche), et Bernard Debaeker, maire d'Hazebrouck, ont inauguré l'extension le 17 avril dernier.

Soigner ses points forts. C’est une vieille leçon que Bernard Poissonnier, dirigeant de Baudelet, applique méthodiquement. A Hazebrouck, lieu historique de la famille qui y a démarré en partie il y a maintenant quatre générations, le magasin fête ses 20 ans sur cet emplacement en entrée de ville. «C’est un magasin où le frère du fondateur familial a été directeur jusqu’en 1995», raconte Christian Mordaq, directeur actuel. Le chantier d’agrandissement est «100% local» souligne aussi le maire d’Hazebrouck, Bernard Debaeker. La PME y a investi 200 000 euros. Façade refaite, enseigne changée, l’extension avoisine les 100 m², showroom compris. La clientèle est essentiellement professionnelle, servie par une vingtaine de salariés. Deux ou trois autres pourraient venir compléter les effectifs suite à cet investissement. A Hazebrouck, l’histoire de Baudelet est tout aussi dynamique que celle du groupe : en 1996, Baudelet matériel affichait 850 000 euros de chiffre d’affaires. Deux ans plus tard, elle déménageait pour gagner en surface. En moins de 20 ans, elle a multiplié son chiffre d’affaires par sept… Ouvert de 7 h à 19 h non-stop, elle livre également ses produits via Baudelet transport. «On livre jusqu’à Saint-Quentin aujourd’hui», glisse le directeur du site. Sa gamme couvre à cette heure 32 000 références. Les collectivités territoriales y puisent par le biais des contrats annuels de fournitures diverses.

«Une source d’inspiration»… «Nous développons une gamme de produits liés à l’environnement, comme des recharges de bidons, des tondeuses à pile silencieuses», énumère le PDG, Bernard Poissonnier. De son côté, le maire est enthousiaste : «C’est une source d’inspiration ; nous les avons vu évoluer dans le temps. Baudelet a une vraie visibilité, un compromis entre le savoir et la jeunesse.» Concrètement ? «Je dois rencontrer M. Poissonnier prochainement. C’est du gagnant-gagnant et nous serons là pour les soutenir.» Avec 6 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier et plus de 600 clients professionnels, l’enseigne entend bien les fidéliser et les accompagner sur de nouveaux produits dont elle est à l’origine. Ainsi, la couverture de l’ensemble de la chaîne «environnementale» progresse.