Herzeele entre deux opérations immobilières

Les jardins en attendant les vergers

Publié dans l'édition Nord N. 8727 par

La matinée du 25 avril a connu une effervescence particulière à Herzeele, commune nichée à l’ombre de sa grande sœur Wormhout, au cœur de la Flandre-Maritime. Une opération immobilière touchait à sa fin tandis qu’une autre prenait naissance.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Hervé Morcrette

Au moment de la coupure du ruban tricolore.

Cinq logements locatifs impasse des Jardins. Pour un cul-de-sac, il y a du monde ce samedi matin dans l’impasse des Jardins. La SA d’HLM La Maison flamande y inaugure cinq logements locatifs qu’elle vient d’y construire sous la houlette de Rémy Gaillard, architecte. Ce sont tous des logements de type 3 dont la construction a pris juste un an, l’ordre de service ayant été lancé le 31 mars 2014. L’entrée des locataires a eu lieu le 7 avril dernier. Le budget global de cette opération avoisine les 680 000 euros. La Maison flamande y a consacré 172 000 euros de ses fonds propres et a obtenu un prêt de 476 400 euros de la Caisse des dépôts et consignations. L’Etat a versé une subvention de 6 000 euros. Entouré de Patrick Valois, conseiller départemental, et de Philippe Di Bernardi-Catrix, président de la société d’HLM, Régis Laporte, maire d’Herzeele, a procédé à l’inauguration et coupé le traditionnel ruban tricolore.

La résidence des Vergers : un projet sur dix ans. A quelques pas de là, sur la place, la matinée s’est ensuite poursuivie sous le signe des bulldozers. Il s’agissait de lancer la démolition d’un ancien corps de ferme qui laissera place à un projet intitulé « résidence des Vergers ». Cette résidence consiste en l’aménagement du lotissement en quatre phases sur une dizaine d’années. Au total, quelque 85 parcelles comprenant entre 400 et 600 m² sont prévues. En plus de la viabilisation des parcelles, la création de routes, pistes cyclables et parkings est planifiée. Et comme l’installation progressive de familles dans cette résidence pourrait créer des besoins, une réserve foncière est prévue pour l’installation d’éventuels commerces.