Salon "Made in Hainaut" à Wallers-Arenberg

Mission accomplie, objectifs dépassés !

Publié dans l'édition Nord N. 8730 par

Avec près de 230 entreprises participantes, ce salon, qui est bien plus qu’une vitrine du Hainaut, a frappé fort. Et il dispose de belles marges de progression.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.
Un salon où l’on échange.

Le salon « Made in Hainaut » des 28 et 29 mai, organisé par Porte du Hainaut développement (l’agence de développement économique de la Communauté d’agglomération) sur l’ancien site minier de Wallers-Arenberg a rempli ses objectifs. Quelques chiffres : en 2013, lors de la première édition, il y avait eu 120 exposants − mieux que prévu déjà − et, deux ans plus tard, ils étaient 228 ! L’organisation a recensé les passages de 4 000 professionnels et 268 rendez-vous d’affaires programmés.

Pas que l’industrie. Ce salon qui se veut unique au nord de Paris dans son concept n’entendait pas réunir que le monde des grands groupes de l’industrie. Il s’ouvrait aussi à d’autres secteurs d’activité et aux PME-PMI et TPE… Les « grands » du territoire étaient logiquement présents, comme Alstom, Bombardier, PSA, Valdunes, Hiolle industries (Jean-Michel Hiolle, vice-président de l’agence organisatrice, fait partie, rappelons-le, des initiateurs de ce salon), GSK (industrie pharmaceutique)…

Mais il y avait bien d’autres secteurs parmi les exposants : tourisme et loisirs, transports et logistique, BTP, numérique et nouvelles technologies, médias, administrations (comme le Centre hospitalier de Saint-Amand-les-Eaux) et nombre de services et partenaires, privés ou publics, des entreprises.

Rendez-vous d’affaires. On a dit qu’il s’agissait d’une vitrine du savoir-faire du Hainaut, mais c’est bien plus que cela. La vitrine était en effet très animée. Le salon MIH entend provoquer des rencontres et des échanges entre acteurs économiques afin qu’ils développent leurs réseaux professionnels : conférences, tables rondes, ateliers pratiques, rendez-vous d’affaires étaient là pour cela. Le tout, dans une ambiance à la fois optimiste et conviviale. Les entrepreneurs, souvent pressés et débordés, sont à l’affût d’événements pouvant leur être utiles.

Un fort potentiel. Après deux éditions, un debriefing va être fait. Mais le rendez-vous a une marge de progression évidente : des entreprises ont regretté de ne pas être venues ; le site minier et ses abords offrent un espace d’accueil et de parking très vaste ; quant au Hainaut belge, il pourrait être bien plus représenté.

Le prochain rendez-vous, en principe en 2017, devra tenir compte du calendrier électoral.

Informations sur www.salon-madeinhainaut.com