ACT STUDIO

Grâce aux drones, donner une autre dimension aux chantiers

Publié dans l'édition Nord N. 8770 par

Le drone est un formidable outil, un concentré de nouvelles technologies qui est aujourd’hui utilisé dans de nombreux domaines, dont celui du bâtiment. Mise en valeur du patrimoine, suivi de chantier, thermographie aérienne, constatation de l’état du bâti pour les assurances ou encore production de vidéos : les possibilités sont infinies. Spécialiste de la photographie […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

Le drone permet le suivi de chantier comme, ici, le chantier d’extension de l’EHPAD Feron-Vrau, boulevard Victor-Hugo à Lille.

Le drone est un formidable outil, un concentré de nouvelles technologies qui est aujourd’hui utilisé dans de nombreux domaines, dont celui du bâtiment. Mise en valeur du patrimoine, suivi de chantier, thermographie aérienne, constatation de l’état du bâti pour les assurances ou encore production de vidéos : les possibilités sont infinies.

Spécialiste de la photographie et de la vidéo aériennes par drone, ACT Studio, une entreprise basée à Bouvigny-Boyeffles, dans le Pas-de-Calais, a développé une gamme complète de services à destination des professionnels. Photographies et vidéos aériennes, mise en place d’un système de chronophotographie (ndlr : réalisation de photographies à intervalle régulier, allant de quelques secondes à une journée) : la société est capable de répondre à toutes les demandes. Dans le domaine du bâtiment, ACT Studio propose la réalisation de photographies et de vidéos de suivi de chantiers. “Ces photographies aériennes en haute résolution permettent de se rendre compte, au fil des mois, de l’emprise au sol des ouvrages. Elles permettent également de suivre l’avancement du chantier”, souligne Ingrid Loyer, directrice commerciale. Sur les bâtiments existants, l’entreprise peut effectuer des vols de mise en valeur du patrimoine, de constatation pour les assurances ou encore de la thermographie aérienne. La législation française l’autorise à voler jusqu’à une hauteur de 150 mètres selon plusieurs scénarios, ce qui autorise quasiment toutes les situations et permet de réaliser des images de très grande qualité. “L’utilisation d’un matériel de dernière génération nous permet de créer des plans de vol, de pouvoir suivre le même itinéraire sur plusieurs vols, ou encore d’enregistrer une position GPS pour réaliser des images depuis un point virtuel fixe dans le ciel”, poursuit la directrice commerciale.

D.R.

Le pilote de l’entreprise a suivi une formation spécifique. Il dispose de l’ensemble des autorisations préfectorales pour survoler les départements du Nord et du Pas-de-Calais.

Rapide et écologique. L’avantage du drone par rapport à l’avion ou l’hélicoptère réside essentiellement dans sa souplesse d’utilisation. “Grâce à cet outil, nous pouvons être très réactifs. Il suffit d’une éclaircie pour pouvoir réaliser des prises de vue. Par temps couvert, les vols sont également possibles, mais le rendu est de moins bonne qualité.” Autre avantage du drone, c’est un outil écologique, qui utilise des batteries rechargeables offrant chacune une vingtaine de minutes d’autonomie, “il ne pollue pas et s’avère réellement silencieux”. Guillaume, le pilote de l’entreprise, a suivi une formation spécifique au pilotage des drones. Il est également titulaire de la partie théorique du brevet de pilote ULM, nécessaire à l’obtention des autorisations de la DGAC (Direction générale de l’aviation civile). “Le drone est avant tout une affaire de spécialistes. Cela demande un minimum d’expérience pour pouvoir réaliser des images pertinentes et percutantes”, insiste Ingrid Loyer. Autre point essentiel, ACT Studio dispose de l’ensemble des autorisations nécessaires pour effectuer un travail en accord avec la réglementation en vigueur. “Nous disposons de l’ensemble des autorisations préfectorales nécessaires pour évoluer dans l’espace aérien des départements du Nord et du Pas-de-Calais. Dans les semaines à venir, nous devrions également être accrédités pour le département de la Somme”, précise la directrice commerciale.

Guillaume CUGIER