La fondation AJIR organise une semaine inédite pour se mobiliser en faveur des jeunes

Publié dans l'édition Nord N. 8822 par

Depuis trois ans, AJIR s’implique dans la mobilisation des entreprises et la collecte de fonds auprès de particuliers pour favoriser l’insertion professionnelle et citoyenne des jeunes les moins favorisés. Parrainage, jury de projets, coaching recherche d’emploi, accueil de stagiaires… AJIR s’appuie sur cinq associations initiatrices pour démultiplier ses actions sur le terrain : l’Ecole de […]

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

Depuis trois ans, AJIR s’implique dans la mobilisation des entreprises et la collecte de fonds auprès de particuliers pour favoriser l’insertion professionnelle et citoyenne des jeunes les moins favorisés. Parrainage, jury de projets, coaching recherche d’emploi, accueil de stagiaires… AJIR s’appuie sur cinq associations initiatrices pour démultiplier ses actions sur le terrain : l’Ecole de la 2e chance Lille, Unis-Cité, Entreprendre pour apprendre, Emergence-programme Areli et le Réseau Alliances-pôle diversité. Du 20 au 26 mars, la fondation organise pour la première fois la «Semaine pour AJIR avec les jeunes impliqués», avec au programme une conférence le 21 mars sur le thème «Faire des différences de générations une chance pour les entreprises» (18h-20h, Cité des échanges) ; «Challenge ton projet» le 22 mars (9h-12h45 chez Ag2R La Mondiale), où des entreprises vont challenger 16 jeunes nordistes porteurs de projets solidaires engagés ; une matinale intergénérationnelle en entreprise (le 23 mars, 8h30-10h30 chez Vilogia) pour faire travailler ensemble génération X, génération Y et seniors ; et enfin, le salon Contrastes (du 24 au 26 mars, ENSAIT à Roubaix), une rencontre artistique organisée depuis six ans par le club Rotary Roubaix-Est, où les bénéfices de la vente aux enchères des 100 artistes contemporains présents iront au profit d’AJIR.

Informations complémentaires sur www.ajir-jeunesimpliques.org.

D.R.

Découverte des métiers du numérique pour les décrocheurs scolaires de l’Ecole de la 2e chance de Roubaix.