Basée à EuraTechnologies Lille

IVS promise à un bel avenir sur le marché du retail

Publié dans l'édition Nord N. 8838 par

Fondée en 2015 par Hervé Sergeant et Franck Selve, Intelligent Video Software (IVS) est une jeune start-up prometteuse qui développe des logiciels permettant d’analyser le comportement des clients en magasin. Lancé en avril dernier, le capteur iVStore bouleverse déjà les codes du retail. Et ce n’est que le début…

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

D.R.

L'équipe d'IVS est composée de 22 collaborateurs mais devrait prochainement être renforcée.

Améliorer la performance d’une boutique physique à partir du parcours client : tel est le pari ambitieux d’IVS. Née d’une rencontre entre Hervé Sergeant et Franck Selve en 2012, la start-up a désormais pris son envol. Depuis avril, IVS commercialise sa solution baptisée iVStore, un outil qui révolutionne la compréhension du client en magasin. «Le magasin physique représente entre 85 et 95% du chiffre d’affaires selon les enseignes et, aujourd’hui, rien ne permet de comprendre ce qui s’est passé entre l’entrée du client en magasin et sa sortie. Notre idée a été de créer un ordinateur miniaturisé où l’on intègre notre intelligence permettant de récolter nombre de données», souligne Hervé Sergeant, ancien responsable commercial à la Sagem. Suivre le parcours du client, savoir quels rayons attirent le plus les clients, mesurer le temps de présence en magasin et bien d’autres données : iVStore permet à la fois d’améliorer l’efficacité des vendeurs mais aussi la performance du magasin par le marketing, le merchandising et le commerce. «L’enjeu est de proposer un capteur simple à installer, économique, pour que n’importe quel commerçant puisse se l’offrir et lutter contre Internet. Il vise aujourd’hui principalement les chaînes de magasins en centre-ville et centre commercial.»

 

Portefeuille de grands noms. «Il y a des caméras partout dans le monde, mais, finalement, on enregistre seulement des images sur des bandes. Insérer de l’intelligence directement dans la caméra intéresse énormément de monde», indique Franck Selve, ancien responsable innovation pour des grands comptes. Mis à part le marché du prêt-à-porter, cœur de cible d’IVS, l’industrie, la santé ou encore la sécurité sont friands de cette solution. «C’est un outil qui fait beaucoup rêver car il peut révolutionner la compréhension du client ou du visiteur. Si la solution s’adresse essentiellement aux retailers aujourd’hui, elle peut être déclinée à tous les lieux où l’on a besoin de comprendre le comportement des visiteurs.» Depuis la mise sur le marché de la solution, une quinzaine d’enseignes, à l’image de Promod, Tape à l’œil ou encore Undiz et le Furet du Nord, testent actuellement le produit avant de le déployer. Quatre-vingt boîtiers sont actuellement en cours de déploiement. «La région est très attractive et les retailers savent qu’ils doivent s’armer en technologie. Nous ne recevons que des bons retours», se réjouit le duo d’entrepreneurs.

 

Vision internationale. Ciblant principalement les chaînes de magasins, le lauréat et prix Pépite de LMI innovation 2015 met en avant sa volonté d’accompagner les enseignes françaises à l’international. «D’abord un déploiement national, puis viendra assez vite un déploiement européen», note Franck Selve. Actuellement composé de 22 collaborateurs – dont 7 sont devenus actionnaires de l’entreprise –, l’effectif d’IVS devrait prochainement être renforcé. La start-up lilloise prépare une levée de fonds comprise entre 2 et 2,5 millions d’euros afin de renforcer l’équipe technique. Une opération qui devrait être réalisée auprès de fonds parisiens alors que des clients ne cachent pas leur envie d’investir. Face à un marché colossal en France et à l’étranger, IVS ambitionne à l’horizon 2020 de devenir la meilleure société d’analyse comportementale au monde. «Tous les feux sont au vert», conclut Hervé Sergeant.