Partenariat élargi entre la Caisse d'épargne Hauts de France et l'IÉSEG Scool of Management

Promouvoir l’entrepreneuriat, le digital et l’engagement sociétal

Publié dans l'édition Nord N. 8840 par

Pour être marquées du sceau de l’ancienneté et d’une confiance mutuelle, les relations partenariales entre la Caisse d’épargne Hauts de France et l’IÉSEG Scool of Management viennent de se renforcer autour de trois nouveaux enjeux que sont l’entrepreneuriat, le digital et l’engagement sociétal.

Vous devez être connectés pour visualiser cet article

 

 

D.R.

Alain Denizot, président du directoire de la Caisse d'épargne Hauts de France, et Jean-Philippe Ammeux, directeur général de l'IÉSEG, signant le nouveau partenariat qui lie ces deux institutions lilloises.

 

Il est des contextes propices à la signature de partenariat. Le Digital Networking organisé à Lille EuraTechnologies le 3 juillet 2017 par le groupe BPCE et ses deux réseaux bancaires coopératifs, Banque populaire et Caisse d’épargne, était de ceux-là et a vu l’IÉSEG School of Management et la Caisse d’épargne Hauts de France amplifier une nouvelle fois leurs relations.

«Une longue histoire». «Entre nous, c’est une longue histoire de partenariat», a expliqué Alain Denizot, président du directoire de la Caisse d’épargne Hauts de France, pour qui le «meilleur marqueur» de ce partenariat est la présence dans l’établissement bancaire d’une vingtaine de salariés issus de l’IÉSEG School of Management, qui y ont «intégré tous les métiers, techniques, commerciaux, finance, marketing». Ce qui n’empêche pas les relations commerciales, illustrées pour le coup par l’agrandissement du campus de Paris-La Défense au travers de l’adjonction d’un nouveau bâtiment de 8 000 m² financé «en quelques jours» par un crédit-bail de 50 M€ auquel la Caisse d’épargne a participé à hauteur d’un tiers.

«On avance ensemble», a de son côté renchéri Jean-Philippe Ammeux, directeur général de l’IÉSEG, heureux de noter que «ce partenariat se traduit par des recrutements, des stages, de l’apprentissage, des interventions croisées». «Nous allons travailler ensemble sur des sujets de RSE, de digital», a-t-il précisé en annonçant le lancement à la rentrée prochaine d’un master en apprentissage «digital marketing et innovation». Les deux partenaires se sont ainsi mis d’accord pour organiser des ateliers sur la stratégie digitale pour mettre en avant des études de cas et meilleures pratiques dans ce domaine. De la même façon, la Caisse d’épargne contribuera aux activités du centre ICOR (IÉSEG Center for Organizational Responsibility), centre d’expertise sur la responsabilité organisationnelle créé en 2014 avec, pour mission, de mener et coordonner  les différentes réflexions et actions de l’Ecole relatives aux questions liées à la responsabilité sociétale de l’entreprise, la durabilité, l’innovation sociale et l’éthique des affaires.

Parrain de l’incubateur. À ces deux enjeux de la responsabilité sociétale et du digital, s’ajoute celui de l’entrepreneuriat, une filière très présente à l’IÉSEG, que la Caisse d’épargne Hauts de France va accompagner en devenant en quelque sorte «parrain» de l’incubateur IÉSEG par des interventions d’experts dans les cours, des coachings ou par l’animation d’ateliers au-delà du sponsoring accordé au concours annuel de l’entrepreneuriat IÉSEG. «Il y a un élan vraiment marqué chez nous sur le souhait des jeunes de créer leur avenir en créant leur entreprise. On les accompagne avec des programmes adaptés et avec un PCE, projet de création d’entreprise, qu’ils peuvent faire en neuf mois à la place du mémoire de fin d’études. Et ils ont la possibilité de rejoindre notre incubateur qui est dupliqué sur les deux sites de Lille et de La Défense. Nous aimerions accueillir davantage d’incubés, car la demande est là», a expliqué Jean-Philippe Ammeux. Depuis son lancement à la rentrée 2013, l’incubateur IÉSEG a incubé une trentaine d’entreprises, assuré des milliers d’heures de coaching individuel et totalisé sur les douze derniers mois plus de 1 M€ levés sur les deux sites. «Cette incubation d’une durée de douze mois est gratuite, elle est ouverte aux étudiants et aux alumni. Nous sommes sur une offre dans le vivier de l’Ecole et sommes intégré dans l’écosystème entrepreneurial», a ajouté Christophe Garonne, directeur académique de l’incubateur. IÉSEG et Caisse d’épargne sont une nouvelle fois sur le même longueur d’ondes, qui entendent accompagner les (jeunes) entrepreneurs et promouvoir l’esprit d’entreprendre.