Un nouveau modèle managérial

La génération Y en quête de sens

Egoïstes, impertinents, ingérables et paresseux, les qualificatifs prêtés à la génération Y ne sont pas flatteurs dans les nombreux ouvrages et articles de presse traitant des jeunes. Cette génération, née entre le début des années 80 et le milieu des années 90, aurait développé des caractéristiques peu compatibles avec la vie hiérarchisée en entreprise. Derrière ce portrait caricatural, les jeunes actifs évoluent dans un monde hyper-connecté et ont développé une culture, des codes et des valeurs qui placent la relation humaine au cœur de leurs attentes. Aujourd’hui, les entreprises et leur management s’adaptent aux modes de fonctionnement de cette génération pour laquelle l’accès au marché du travail devient plus compliqué.

11
Vous devez être connectés pour visualiser cet article