Le Kinépolis de Lomme ouvre sa première salle 4DX

Le complexe nordiste a inauguré sa première salle dotée de la technologie 4DX le 13 février, avec la diffusion en avant-première du blockbuster américain Black Panther. Un investissement lourd, «entre 900 000 et 1 million d’euros, soit 10 fois le prix d’une salle normale», indique Franck Barrières, directeur du Kinépolis de Lomme. Grâce à plusieurs […]

1151

Le complexe nordiste a inauguré sa première salle dotée de la technologie 4DX le 13 février, avec la diffusion en avant-première du blockbuster américain Black Panther. Un investissement lourd, «entre 900 000 et 1 million d’euros, soit 10 fois le prix d’une salle normale», indique Franck Barrières, directeur du Kinépolis de Lomme. Grâce à plusieurs moteurs, les 152 sièges de la salle bougent au rythme de l’action, tandis que des diffuseurs projettent de l’eau ou des odeurs. Vent, pluie, bulles, éclairs, brouillard et même neige donnent ainsi vie à la projection. La 4DX, déjà présente à Bruxelles, Anvers et Madrid, veut rester une technologie de niche dans la politique de diversification des salles. «Nous visons le même type de clientèle qui irait au parc d’attractions. La 4DX sera réservée pour des films spécifiques, plutôt des blockbusters.»