La Fondation Université de Lille se met au travail

La Fondation Université de Lille a présenté ses premières actions le 28 juin, à l’Institut Cœur Poumon du CHRU de Lille. Étaient notamment présents Frédéric Boiron, directeur général du Centre hospitalier régional de Lille, Jean-Christophe Camart, président de l’Université de Lille, et Anne de Lamotte, directrice de la Fondation Université de Lille. Créé en 2014, […]

1075

La Fondation Université de Lille a présenté ses premières actions le 28 juin, à l’Institut Cœur Poumon du CHRU de Lille. Étaient notamment présents Frédéric Boiron, directeur général du Centre hospitalier régional de Lille, Jean-Christophe Camart, président de l’Université de Lille, et Anne de Lamotte, directrice de la Fondation Université de Lille. Créé en 2014, l’organisme s’est doté d’un fonds de 15 millions d’euros dont le placement permet la rentabilité financière. Un montant provenant de la vente d’une partie des actions de la société biopharmaceutique Genfit par l’Université de Lille. «Nous produisons 400 000 € à 500 000 € par an», avance le Pr. Xavier Vandendriessche, président de la Fondation Université de Lille. Le bénéfice doit servir à financer et accompagner des porteurs de projet dans les secteurs de la recherche et de la formation. «Nous avons un défi d’attractivité du territoire vis-à-vis des jeunes talents», ajoute Frédéric Motte, président du Medef Hauts-de-France et vice-président de la Fondation Université de Lille. À ce titre, deux lauréats du programme d’action 2017 ont été sélectionnés : InBrain Pharma et Par’Immune. La première est une start-up qui propose un dispositif permettant de délivrer un traitement de dopamine naturelle directement dans le cerveau, en phase d’essai thérapeutique. La seconde présente un produit basé sur un parasite intestinal contre les maladies auto-immunes, déjà en essai clinique. Les deux sociétés, basées à Eurasanté, se sont vu remettre une enveloppe de 200 000 €.