48 heures pour apprendre à entreprendre

Ils sont jeunes, mais pleins d’ambition. À les entendre, on aurait parié que leur affaire était déjà lancée. Le mois dernier, les étudiants de l’Université polytechnique des Hauts-de-France et du BTS commerce du lycée Watteau se sont pris au jeu de la création d’une start-up fictive pendant le Challenge 48h chrono. Organisées pour la sixième fois […]

180
L'équipe du projet Handilearn a remporté le Prix de l'entrepreneur 2018.

Ils sont jeunes, mais pleins d’ambition. À les entendre, on aurait parié que leur affaire était déjà lancée. Le mois dernier, les étudiants de l’Université polytechnique des Hauts-de-France et du BTS commerce du lycée Watteau se sont pris au jeu de la création d’une start-up fictive pendant le Challenge 48h chrono. Organisées pour la sixième fois par le Hubhouse, une initiative soutenue par la Région, ces deux journées étaient dédiées à la sensibilisation du monde étudiant à l’entrepreneuriat. Aidés par des professionnels partenaires du Hubhouse (BGE, BNP, Transalley…), dix équipes de dix jeunes ont dû élaborer un projet d’entreprise sur le thème «Se libérer du handicap». À la fin de l’expérience, un jury présidé par Sylvain Paillette, dirigeant du cabinet Hgil, et vice-champion du monde de natation handisport, a choisi le business plan le plus convaincant. Pour Sabine Macrez, chef de projet «entrepreneuriat» de Hubhouse, il était important que les participants soient de tous horizons : «Il y a des étudiants en Staps, en lettres, en IAE… Le but est que chacun puisse apporter ses connaissances à son équipe.» Au final, le projet Handilearn, logiciel de réalité virtuelle pour sensibiliser les établissements scolaires au handicap, a remporté le prix de l’Entrepreneur 2018. En guise de récompense, simplement quelques goodies, mais aussi le sentiment d’avoir appris énormément en deux jours. Parmi le jury figurait d’ailleurs Louis Vanetti, le gagnant de l’édition 2017. Il a créé depuis sa propre entreprise, L&Smart.